Un DG intérimaire nommé au Séminaire du Sacré-Coeur

Dans la lettre envoyée aux parents et au... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Dans la lettre envoyée aux parents et au personnel de l'établissement scolaire, on ne précise pas si Carole Crevier a démissionné ou si elle sera congédiée.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Carole Crevier ne terminera pas l'année scolaire comme directrice générale du Séminaire du Sacré-Coeur. André Lacroix a été nommé par intérim, dans la foulée de la controverse déclenchée la semaine dernière.

M. Lacroix assumera donc les fonctions de directeur du collège privé situé à Grenville-sur-la-Rouge, jusqu'à la fin juin ou jusqu'au moment de l'embauche d'une nouvelle direction générale. 

Dans une missive envoyée aux parents et au personnel de l'établissement scolaire, vendredi soir, et dont LeDroit a obtenu copie, le président du c.a. du Séminaire du Sacré-Coeur, Michel Buteau, indique que la décision s'est prise en concertation avec les directeurs des élèves et des services pédagogiques.

Carole Crevier... (Tirée du site web du Séminaire du Sacré-Coeur) - image 2.0

Agrandir

Carole Crevier

Tirée du site web du Séminaire du Sacré-Coeur

Dans la lettre, on ne précise pas si Mme Crevier a démissionné ou si elle sera congédiée. Le c.a. de l'école doit se rencontrer jeudi au sujet du dossier.

«Nous sommes convaincus qu'avec son aide monsieur Robert et monsieur Lavergne (respectivement directeur des services pédagogiques et directeur des élèves, NDLR) sauront permettre à tous de terminer l'année scolaire en beauté et envisager l'avenir avec confiance. Ainsi le conseil pourra entreprendre rapidement le processus de dotation pour doter le Séminaire d'une nouvelle direction générale», est-il écrit textuellement dans le communiqué signé par M. Buteau.

Depuis une dizaine de jours, une véritable crise secouait le réputé collège qui accueille plusieurs élèves de la Petite-Nation.

Les élèves et enseignants ont boycotté la tenue des cours et manifesté, mercredi dernier, afin de forcer la main au c.a. de l'établissement pour réclamer le départ de Mme Crevier. 

C'est à ce moment que Michel Buteau s'est engagé, devant parents, élèves et enseignants, à réclamer la démission de Mme Crevier.

Cette dernière, critiquée pour son style de gestion depuis son entrée en poste il y a deux ans, a publié des propos controversés sur Facebook au début du mois. 

Le jour de son anniversaire, Mme Crevier a répondu ceci à une amie qui lui a présenté ses voeux sur le populaire réseau social: «J'aurais bien besoin d'une personne comme toi dans mon pool de profs constipés».

Toujours sur Facebook, Mme Crevier a également proposé à une autre amie de l'aider à réaliser son rêve, soit «celui d'ouvrir une école pour les ados poqués».

Une pétition a du coup été mise en circulation pour demander la démission de la gestionnaire. Le député de Papineau, Alexandre Iracà, faisait partie des signataires.

Martin Deschênes, un parent d'élève fréquentant l'école localisée dans le secteur Pointe-au-Chêne de Grenville-sur-la-Rouge, applaudit la décision du c.a. de nommer un directeur par intérim. 

«L'important, c'est de s'assurer que les élèves vont terminer l'année de la bonne façon. On ne connaît pas la personne qui a été nommée, mais je suis convaincu qu'on est allé chercher quelqu'un qui va véhiculer les bonnes valeurs du Séminaire. Il y aura beaucoup de travail à faire pour redorer l'image de l'école», a-t-il commenté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer