Présence policière: L'Ange-Gardien veut rassurer sa population

La municipalité de L'Ange-Gardien veut défaire le mythe selon lequel son... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La municipalité de L'Ange-Gardien veut défaire le mythe selon lequel son territoire est mal desservi par le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais.

Dans un communiqué paru mardi, la municipalité a dévoilé les grandes lignes du rapport annuel des activités et interventions policières réalisées au cours de l'année 2015 sur son territoire. Les données en question sont disponibles en intégralité à l'hôtel de ville.

Le maire Robert Goulet soutient que l'administration angeloise a décidé de mettre le contenu dudit document à la disposition du public afin de répondre à de nombreuses craintes exprimées ces dernières années de la part de citoyens. 

«Beaucoup de citoyens nous laissent savoir que nous ne sommes pas bien desservis par notre corps de police à la MRC. On nous dit qu'on ne voit pas de policiers sur le territoire. Or, les chiffres qui se trouvent dans ce rapport nous démontrent que c'est bien plus un problème de perception auprès de la population», explique le premier magistrat.

Au total en 2015, 795 événements ont nécessité une intervention de la part des agents de la paix du corps de police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, à L'Ange-Gardien. De ce nombre, 165 opérations au Code de la sécurité routière ont été réalisées, ce qui a généré l'émission de 435 constats d'infraction. Trente interventions concernant des crimes contre la personne ont notamment été répertoriées, alors que 80 crimes contre la propriété ont été perpétrés. Le bilan routier fait état de 82 accidents, tous non mortels.

Le maire Goulet affirme qu'une mise au point était devenue nécessaire auprès de la population, notamment à la suite des violentes invasions à domicile survenues au printemps et à l'été 2015, dans une résidence du chemin River.

«C'est un événement isolé qui frappe l'imaginaire. Nos citoyens qui habitent dans des coins plus reculés ont pu avoir peur, mais nos gens doivent savoir que nous sommes bien protégés.»

«On ne sort pas pour faire une campagne au nom de la police de la MRC des Collines. Ce qu'on dit, c'est que nous sommes bien desservis chez nous et que notre taux de criminalité est très bas», de dire M. Goulet.

L'Ange-Gardien déboursera 1 070 566$ en 2016 pour bénéficier des services du corps policier de la MRC des Collines-de-l'Outaouais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer