Les Jardins de Thurso: la municipalité se tourne vers le privé

Devcore est toujours propriétaire du terrain de la... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Devcore est toujours propriétaire du terrain de la rue Fraser et travaille présentement sur une ébauche de projet.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet de résidences de 5,6 millions de dollars pour personnes de 55 ans et plus qui devait voir le jour sur le terrain de l'ancien complexe inachevé Les Jardins de Thurso ne se concrétisera pas sous sa forme initiale.

La municipalité de Thurso, qui avait déposé une demande pour obtenir un appui financier d'AccèsLogis, n'a pas obtenu le sceau de la Société d'habitation du Québec (SHQ). 

Le maire de Thurso, Benoît Lauzon, soutient que la municipalité doit maintenant se tourner vers le privé pour espérer qu'un complexe domiciliaire soit érigé à court terme sur le terrain de la rue Fraser. 

L'amputation de 50% dans le programme AccèsLogis, qui a fait passer le nombre de logements subventionnés de 3000 à 1500 pour tout le Québec, explique en partie la situation.

«Il y a une très grande déception. Je suis allé rencontrer à plusieurs reprises les gens de la SHQ à Québec et on nous disait que nous avions un très beau projet. [...] Maintenant, on ne peut pas attendre quatre ou cinq ans avant que le gouvernement ajoute des portes dans son programme AccèsLogis pour savoir si on pourra offrir ce service-là chez nous. Il faut passer à autre chose et c'est pourquoi on se tourne vers le privé», a expliqué M. Lauzon.

Le projet initial prévoyait une première phase de 36 unités qui aurait été construite par l'entremise du programme AccèsLogis et dont une partie aurait été destinée à des ménages à revenu modeste. L'Office municipal d'habitation de Thurso aurait ensuite procédé à l'achat du projet clés en main. Une seconde phase comportant une vingtaine d'appartements de luxe devait ensuite être bâtie par le Groupe Devcore.

Devcore est toujours propriétaire du terrain de la rue Fraser et travaille présentement sur une ébauche de projet. Au moins deux autres promoteurs immobiliers seraient intéressés à développer un complexe résidentiel pour personnes âgées autonomes à cet endroit, selon le maire Lauzon.

Ce dernier dit également avoir mandaté des chasseurs de têtes afin de trouver des investisseurs potentiels. 

«C'est le gros dossier ici à Thurso en ce moment et on met tous nos efforts pour que ça se réalise le plus rapidement possible. C'était l'une de mes promesses électorales et je veux que ce soit fait à l'intérieur de mon mandat», a mentionné le premier magistrat.

Puisque le projet initial ne débouchera pas, Thurso a dû rembourser à la MRC Papineau les 34 000 $ qui lui avaient été octroyés par l'entremise de la Politique nationale de la ruralité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer