La Finlande s'invite en cuisine

Les chefs Gaétan Tessier, Pekka Hekkala et Sébastien... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Les chefs Gaétan Tessier, Pekka Hekkala et Sébastien Laframboise, lors de la visite des deux Québécois en Finlande en novembre dernier

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'École hôtelière de l'Outaouais accueillera sous peu une délégation formée de deux chefs et de quatre étudiants finlandais, une première dans l'histoire de l'établissement de formation professionnelle.

Pendant un mois, à compter du 25 janvier, la cohorte suivra le groupe de cuisine de marché et visitera la région. Elle participera également à la mise en oeuvre d'un menu spécial «50% québécois, 50% finlandais» qui pourra être dégusté par le public les 30 et 31 janvier, lors d'un souper spécial servi à la Table des Trois-Vallées, dans le secteur Buckingham. 

Le chef enseignant Gaétan Tessier tisse depuis toujours des liens avec les gens du milieu à travers le globe. Il y a 10 ans, il avait eu l'occasion de faire affaire avec des gens de la Finlande à l'occasion d'un projet de collecte de fonds pour le Cégep de l'Outaouais. Cette collaboration a ressurgi il y a deux ans, lorsqu'un collègue scandinave l'a contacté. «Il nous a dit qu'ils souhaitaient faire quelque chose. C'est resté lettre morte, et finalement, des chefs finlandais sont venus en visite au Canada il y a six mois», raconte M. Tessier.

En novembre, l'enseignant a fait appel à l'un de ses anciens élèves, Sébastien Laframboise, une figure bien connue que l'on a pu apprécier à la télévision d'ICI Radio-Canada à l'été 2014 dans le cadre de l'émission Les Chefs

Les deux hommes ont quitté le Québec pendant une dizaine de jours pour visiter trois des six écoles hôtelières de la Finlande. Durant leur périple, ils ont pu échanger des conseils et en apprendre davantage sur la cuisine finlandaise, dont les fers de lance sont le renne, la cendre et le pain.

Le chef Tessier dit en avoir appris beaucoup sur les différences entre les deux régions. «Ils sont en retard sur nous par rapport au niveau académique, mais leurs cuisines sont très bien équipées», observe M. Tessier.

Échange bénéfique 

C'est maintenant au tour des Finlandais de venir voir ce qui se trame dans les cuisines en Outaouais. Les quatre apprentis cuistots et les deux enseignants partiront entre autres de Helsinki et Oulu pour venir s'imprégner des plats d'ici. 

Gaétan Tessier estime que cet «échange culturel» permettra aux étudiants du Centre de formation professionnelle Relais de la Lièvre-Seigneurie d'apprendre beaucoup et de créer des liens.

«Souvent, les élèves partent en stage, mais ça se limite à ça. Les écoles hôtelières auraient intérêt à faire ce genre d'échanges avec d'autres pays», souligne-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer