Un futur centre culturel dans le collimateur

«L'absence du Théâtre des Quatre Soeurs ces dernières... (Archives, LeDroit)

Agrandir

«L'absence du Théâtre des Quatre Soeurs ces dernières années se fait sentir et le Complexe Whissell ne peut pas accueillir de spectacles. À la base, c'est une salle communautaire. On veut tout regrouper la culture au même endroit», note la mairesse Whissell.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Désignée pôle culturel de la MRC Papineau par le gouvernement régional l'été dernier, la municipalité de Saint-André-Avellin souhaite rapatrier toute la culture sous un même toit au cours des prochaines années grâce à un projet de construction d'un bâtiment qui pourrait se chiffrer à plus de deux millions de dollars.

«On est en train de regarder quelles subventions on peut aller chercher auprès du provincial et du fédéral parce que c'est conditionnel à ce que nous ayons des subventions. Sans subvention, il n'y a pas de projet. On ne veut pas endetter la municipalité», indique la mairesse de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissell.

L'administration avellinoise a déjà présenté l'ébauche de son projet «Moulin - Espace Culture» au ministère de la Culture et des Communications. Selon le plan préliminaire qui se trouve dans les cartons, le nouveau bâtiment, baptisé en l'honneur de son emplacement prévu sur d'anciennes terres ayant jadis abrité les moulins à scie du village, serait d'une dimension de 10 000 pieds carrés.

Ce nouvel immeuble permettrait de regrouper à l'intérieur des mêmes murs le Centre d'action culturelle de la MRC Papineau, le ciné-club Cinémaboule, la bibliothèque du village et le centre d'accès communautaire Saint-André Branché.

L'édifice, qui serait érigé à deux pas du Musée des pionniers, sur les terrains de la Ville, serait également doté d'une salle multifonctionnelle pouvant accueillir environ 125 spectateurs.

Un comité formé d'élus et d'agents de la MRC travaille actuellement sur le dossier. Un architecte-consultant devrait être embauché à court terme pour préciser le projet.

«Les démarches sont bien enclenchées, mais tout dépendra de la vitesse des réponses pour les subventions», souligne Mme Whissell, qui ne s'attend pas à des développements majeurs avant au moins deux ans dans ce dossier.

Cette dernière affirme qu'il y a un besoin pour ce type d'espace culturel sur le terrain de la municipalité.

«L'absence du Théâtre des Quatre Soeurs ces dernières années se fait sentir et le Complexe Whissell ne peut pas accueillir de spectacles. À la base, c'est une salle communautaire. On veut tout regrouper la culture au même endroit», note Mme Whissell.

À propos de l'ancien Théâtre des Quatre Soeurs, le terrain qui l'abritait jusqu'à sa démolition en juillet dernier sera mis en vente sous peu. Les élus ont pris la décision, un peu avant les Fêtes, de mettre le lot à vendre et d'écouter les propositions de projets.

«On veut attendre de voir comment les promoteurs vont réagir et quels seront les projets qui vont nous être présentés. Une chose est sûre, c'est qu'il faudra que ça sorte de l'ordinaire», a mentionné la mairesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer