Église Notre-Dame-des-Neiges: des acheteurs intéressés

D'après la proposition sur la table, la paroisse... (Archives, LeDroit)

Agrandir

D'après la proposition sur la table, la paroisse Notre-Dame-des-Neiges pourrait continuer à utiliser les lieux même si elle n'est plus propriétaire de l'endroit.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le marché immobilier depuis quelques semaines à peine, l'église Notre-Dame-des-Neiges, dans le secteur Masson-Angers, intéresse déjà des acheteurs potentiels.

Le père Albert Gosselin, président par intérim du conseil de fabrique de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges, a confié au Droit qu'un groupe de prêtres d'une église catholique copte située sur la rive ontarienne a démontré de l'intérêt à faire l'achat du bâtiment de la rue Donat-St-Amour, dans le Vieux-Masson.

Des négociations sont en cours entre les deux parties pour procéder à une transaction. Les acheteurs souhaiteraient faire l'achat de l'église pour desservir leurs fidèles de langue française.

«Leurs intentions semblent positives et sérieuses et ça regarde bien, mais il nous reste à négocier certains éléments avant de passer chez le notaire. C'est sûr qu'on veut agir rapidement», mentionne le père Gosselin.

L'avenir de l'église Notre-Dame-des-Neiges a fait l'objet de plusieurs discussions depuis le printemps dernier. La paroisse n'a plus les reins assez solides pour assurer la gestion financière de l'endroit après avoir cumulé un déficit de 9000 $, seulement entre janvier et mars 2015, en raison des frais d'électricité et de chauffage.

À peine une trentaine de paroissiens se déplacent pour les messes tenues durant la fin de semaine. Les marguilliers ont récemment donné le feu vert pour procéder à la mise en vente.

D'après la proposition sur la table, la Paroisse Notre-Dame-des-Neiges pourrait continuer à utiliser les lieux même si elle n'est plus propriétaire de l'endroit, selon le père Gosselin.

«Ce qui serait avantageux, c'est qu'ils nous offrent d'utiliser l'église gratuitement aussi longtemps que notre paroisse existera. Ça ne nous coûterait pas un sou et c'est intéressant pour nos paroissiens parce qu'on pourrait continuer à célébrer certains événements ici.»

Depuis le début novembre, la messe à Masson est célébrée dans la maison Béthel érigée dans l'ancien presbytère de l'église.

Exceptionnellement, des messes de Noël seront célébrées à l'intérieur de l'église, les 24 et 31 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer