Vers une formation régionale des pompiers

Des pompiers volontaires... (Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Des pompiers volontaires

Ivanoh Demers, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Exit la formation en vase clos pour les pompiers volontaires et à temps partiel oeuvrant dans les 17 casernes situées sur le territoire de la MRC Papineau.

À moins d'une volte-face surprise, tout indique que la MRC obtiendra dès 2016 la délégation de compétences pour offrir un service de formation régional aux apprentis sapeurs de la Petite-Nation.

Les maires de la MRC ont unanimement donné leur aval, plus tôt cette semaine, à la signature d'une entente avec un sous-traitant pour une durée de trois ans. 

En vertu de ce contrat, le sous-traitant aura la responsabilité de préparer le cadre académique théorique et pratique en fonction du corpus de l'École nationale des pompiers, alors que la MRC sera responsable du monitorat.

Selon l'entente proposée, les formateurs accrédités proviendront donc de la région de la Petite-Nation et seront chapeautés par la MRC. 

Avec cette façon de procéder, les brigades d'incendie prévoient réaliser d'importantes économies de coûts et rendre la formation moins contraignante à leurs futurs pompiers qui devaient auparavant se déplacer en dehors de leur localité pour aller suivre les cours de base qui totalisent près de 300 heures au total.

Le président du Comité de sécurité incendie de la MRC Papineau et maire de Notre-Dame-de-la-Paix, Daniel Bock, soutient que la mise en place d'un service régional de formation est réclamée depuis longtemps par les directions des services de la Petite-Nation. «Ça devrait nous permettre de sauver environ 500$ par pompier», note ce dernier.

Le nouveau modèle permettra surtout d'offrir de la formation à l'intérieur même des villages et à développer un sentiment d'appartenance, croit M. Bock. «Nos pompiers sont pratiquement bénévoles et tiennent ce service à bout de bras depuis des années. Au fond, on veut rendre le recrutement plus facile pour être capable de garder un minimum chez nous. Il faut ramener des gens dans nos casernes.»

Afin de répondre aux exigences du schéma de couverture de risques adopté en 2009, 43 nouveaux pompiers seront formés ces deux prochaines années dans la MRC Papineau. Ils sont au nombre d'environ 300 actuellement. 

Avant que le nouveau service soit en vigueur, chaque municipalité de la MRC devra cependant se prononcer en faveur. Des résolutions seront présentées aux différents conseils de ville en décembre.

Si le protocole proposé est entériné, il en coûtera au gouvernement régional 107 000$ en 2016 et 57 226$ en 2017 pour préparer adéquatement les nouveaux sapeurs.

Rappelons qu'un moratoire sur la formation destinée aux pompiers est en place depuis septembre 2014.

Jusqu'à l'été 2013, c'est la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées qui offrait le service de formation aux différentes casernes de la MRC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer