Ripon, village natal de Stéphane Richer

Alexandre Iracà, Paulette Lalande, Luc Desjardins et tout... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Alexandre Iracà, Paulette Lalande, Luc Desjardins et tout Ripon ont rendu hommage à Stéphane Richer vendredi.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les automobilistes qui empruntent l'une des trois entrées routières de la municipalité de Ripon ne pourront plus ignorer que l'ancienne vedette de la Ligue nationale de hockey, Stéphane Richer, est natif de ce patelin de la Petite-Nation.

La municipalité a procédé vendredi après-midi à l'inauguration d'une affiche format géant érigée aux abords du chemin du lac Grosleau et sur laquelle on retrouve une photo de l'ancien hockeyeur et son autographe avec la mention «Ripon, village natal de Stéphane Richer».

Deux autres pancartes identiques seront aménagées dans les prochaines semaines, l'une sur la route 317 et l'autre à l'intersection des rues Principales et Lanthier, toujours aux embouchures du village.

La municipalité avait déposé l'été dernier une demande auprès du ministère des Transports du Québec pour l'installation de ces panneaux, une requête qui avait été d'abord refusée pour des questions de proximité avec la voie publique et de normes gouvernementales.

Finalement, le dossier a été révisé à la fois par la municipalité et le ministère, entre autre grâce à l'appui politique de la préfète de la MRC Papineau, Paulette Lalande, et du député de Papineau, Alexandre Iracà. Ripon a notamment dû modifier certains éléments du projet.

Première reconnaissance

En août dernier, Ripon avait rebaptisé son pavillon d'accueil du parc des Montagnes noires Chalet d'accueil Stéphane Richer, en l'honneur de l'ancien numéro 44 du Canadien de Montréal.

«C'est important de reconnaître une personnalité connue quand tu en as une dans ta municipalité. Stéphane, c'est quelqu'un que nous n'avions pas eu la chance de reconnaître auparavant. Avec le chalet des Montagnes noires et les pancartes, ce sont des premières étapes», a indiqué le maire Desjardins, vendredi, lors de l'inauguration des panneaux.

Une section du pavillon d'accueil des Montagnes noires est d'ailleurs réservée depuis quelques mois à l'exposition d'objets de collection ayant appartenu à l'ex-joueur étoile. La municipalité souhaiterait agrandir l'éventail de cette collection éventuellement.

«Depuis que nous avons mis des articles de Stéphane Richer, il y a des gens qui se rendent au chalet strictement pour ça», note M. Desjardins.

Situé au sommet des Montagnes noires, le bâtiment en question sera accessible au public à chaque fin de semaine à compter du mois de décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer