Le dézonage du parc industriel de Thurso devra attendre

La MRC Papineau, qui a inauguré en juin... (Benoit Sabourin, Archives LeDroit)

Agrandir

La MRC Papineau, qui a inauguré en juin dernier la première phase du PIRVP, à Thurso, devra patienter avant de savoir si les quelque 200 acres restants du site pourront être dézonés.

Benoit Sabourin, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La MRC Papineau, qui a inauguré en juin dernier la première phase de son Parc industriel régional vert de Papineau (PIRVP), à Thurso, devra patienter avant de savoir si les quelque 200 acres restants du site pourront être dézonés.

La demande d'exclusion déposée par la MRC en décembre 2014 et visant le dézonage de la totalité des terrains localisés au nord du Rang 5 n'a pas obtenu le sceau de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ). Cette dernière demande au gouvernement régional de revoir certains éléments de sa demande initiale.

Selon la préfète de la MRC, Paulette Lalande, cette situation ne compromet pas l'avenir du projet, mais elle pourrait ralentir les prochaines étapes. «On parle surtout d'ajustements», a-t-elle dit.

«Nous sommes présentement en train de réfléchir afin de regarder l'ensemble du projet pour voir si nous allons faire une demande de dézonage pour tous les terrains restants ou par tranche. On veut revoir notre demande pour qu'elle soit à la saveur de la CPTAQ», a expliqué Mme Lalande.

Entre 15 et 25 terrains destinés aux secteurs industriel et industriel lourd sont présentement disponibles au sud du Rang 5, à Thurso, aux abords de l'autoroute 50. Cette portion du projet s'inscrit dans la première phase du PIRVP, qui s'étend sur près de 15 acres. 

La MRC Papineau attend toujours cependant l'arrivée d'une première entreprise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer