Une première borne de recharge rapide publique en Outaouais

Le dispositif de recharge rapide pour voitures électriques... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le dispositif de recharge rapide pour voitures électriques permettra de relier le corridor Gatineau-Montréal.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grâce en partie à un don personnel de 15 000$ d'un Gatinois, la municipalité de Montebello pourra bientôt accueillir la première borne de recharge rapide publique pour véhicule électrique en Outaouais.

Le Circuit électrique d'Hydro-Québec a récemment confirmé que 50 de ces bornes permettant de recharger un peu plus de 80% de la batterie d'une voiture électrique en moins de 30 minutes seraient aménagées aux quatre coins du Québec d'ici le début 2016.

Ainsi, le dispositif, qui permettra de relier le corridor Gatineau-Montréal, sera le seul du genre dans la région. Il sera installé entre l'ancienne gare de Montebello et la bibliothèque municipale et devrait être opérationnel à compter de septembre. 

Selon les chiffres fournis par le Circuit électrique, les coûts de la borne rapide et de l'infrastructure électrique nécessaire à l'installation de ce type d'appareil varient entre 50 000$ et 60 000$. Sylvain Michaud, un optométriste qui habite le secteur Aylmer à Gatineau et qui occupe également le poste de directeur régional adjoint à l'Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ), a décidé de délier les cordons de sa bourse personnelle en offrant un don de 15000$ afin de faire aboutir le projet qui regroupe divers partenaires dont Montebello.

Le Gatinois, propriétaire d'une voiture alimentée à l'électricité depuis l'an dernier, emprunte régulièrement le trajet entre la région et la métropole québécoise. Malgré la présence de bornes de 240 volts en Outaouais, lesquelles nécessitent un temps de recharge pouvant s'échelonner jusqu'à cinq heures, il déplore la situation.

«Nous sommes à peu près 1,1 million de personnes des deux côtés de la rivière ici et il n'y pas de borne rapide pour se rendre à Montréal, que ce soit du côté québécois ou en Ontario. Ça n'a pas de bon sens et c'est la contribution que je voulais donner à l'évolution de l'électromobilité», explique-t-il.

Il souhaite que son action fasse boule de neige ailleurs dans la région et dans la province. «Il faut faire en sorte que les 99,9% des gens qui ne se sont pas portés vers un véhicule électrique le considèrent comme une option valable», a indiqué M. Michaud au Droit.

Selon les chiffres de la Société de l'assurance automobile du Québec, un peu plus de 6000 voitures électriques étaient en circulation dans la Belle Province en date du 31 mai dernier. On comptait à cette date 192 propriétaires de ce type de voitures en Outaouais et 28 bornes de recharges publiques de niveau deux dans la région, soient celles de 240 volts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer