Le bois rond sous les projecteurs

Rémi Tremblay, vice-président du Festival international des bâtiments... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Rémi Tremblay, vice-président du Festival international des bâtiments en bois rond, Geneviève Dumas, présidente de l'Association de la capitale mondiale des bâtiments en bois rond, Gilles Clément, président du festival, et Robert Savignac, expert en construction de bâtiments en rondins, ont dévoilé la programmation de l'événement, vendredi matin.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La construction en rondins et le métier de fustier seront examinés sous tous leurs coutures lors du premier Festival international des bâtiments en bois rond qui se tiendra du 2 au 4 octobre prochain, à Montebello.

« L'objectif est de mettre en valeur tout le patrimoine bâti de la région et de le faire connaître aux gens. On veut célébrer le patrimoine et favoriser le partage de connaissances », a lancé le président du comité organisateur du festival, Gilles Clément, vendredi, lors du dévoilement de la programmation de cet événement unique au monde qui en sera à une première édition cet automne.

Montebello, qui s'est récemment déclarée capitale mondiale des bâtiments en bois rond avec ses quelque 80 bâtiments du genre répertoriés sur son territoire, proposera durant la première fin de semaine d'octobre plusieurs activités afin de lever le voile sur ce créneau architectural particulièrement populaire dans les pays nordiques.

Jeux de fustiers - ces experts de la construction de bâtisses en rondins -, expositions de photos et de sculptures, visites guidées du Fairmont Le Château Montebello, du Manoir Papineau et du Turtle Lodge, tournée des prestigieuses demeures du mont Westcott, bâties pour la plupart dans les années 1930, et séminaires éducatifs et informatifs seront notamment au menu du festival. Les visiteurs auront également l'occasion de découvrir les vestiges historiques du Seigniory Club.

« On pourra offrir une fin de semaine d'activités intéressantes qui va permettre de faire l'éducation, de sensibiliser à cette construction et de mettre en évidence toutes les richesses de la municipalité de Montebello », a déclaré M. Clément.

Centre d'interprétation

En plus du festival, un Centre d'interprétation des bâtiments en bois rond de la région de Montebello sera ouvert à compter de septembre. Geneviève Dumas, présidente de l'Association de la capitale mondiale des bâtiments en bois rond et directrice générale du Fairmont Le Château Montebello, la plus grande structure érigée en billots de la planète, a par ailleurs profité de la conférence de presse hier pour annoncer que le bureau-chef de l'Association international des constructeurs de bâtiments en bois rond déménageait de Vancouver à Montebello. Celui-ci sera aménagé dans le portail d'accueil du Château Montebello, a précisé Mme Dumais.

Cette association tiendra son 42e congrès annuel entre les murs du luxueux complexe hôtelier, du 29 septembre au 2 octobre, tout juste avant la tenue du festival.

Le projet de Centre international de formation et de recherche en construction en bois rond est quant à lui toujours sur la table à dessin. Une ouverture pour l'automne est toujours envisagée, mais l'organisme est toujours à la recherche d'un terrain.

Pour avoir tous les détails de la programmation du festival, il suffit de visiter le www.logfest.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer