Plaisance envisage de déménager sa mairie

Plaisance songe à acheter l'édifice qui abritait jadis... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Plaisance songe à acheter l'édifice qui abritait jadis le guichet Desjardins pour y déménager l'administration municipale.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Installée dans une mairie jugée trop petite et accablée par des problèmes d'infiltration d'eau et de fourmis charpentières, la municipalité de Plaisance envisage d'acheter l'édifice qui abritait jadis le guichet de la Caisse Desjardins de la Petite-Nation et y déménager son personnel. Un projet chiffré à 270000$.

La mairesse de Plaisance, Paulette Lalande, soutient que la situation est pressante. «Nous sommes dans un vieux bâtiment dans lequel nous avons des fourmis qui mangent le bois. Deux fois par année, nous sommes obligés de faire venir l'exterminateur. En plus, l'air est plus ou moins acceptable. Et nos employés n'ont pas de place», clame-t-elle.

Lors d'une consultation publique, cette semaine, les élus ont présenté les différents scénarios envisagés par la municipalité.

Parmi les options proposées, on compte la rénovation du bâtiment actuel, au coût de 150000$. Mais cette option ne réglerait pas le problème du manque d'espace pour loger les six employés municipaux, selon le conseil.

L'administration a également étudié la possibilité d'agrandir la salle communautaire du village. Le projet chiffré à 500000$ a toutefois été jugé trop coûteux par les élus.

La municipalité de Plaisance a donc déposé une offre d'achat de 200000$, il y a deux semaines, en vue de faire l'acquisition du bâtiment de l'ancienne caisse, sur la rue Principale. Le conseil prévoit emprunter 70000$ de plus pour réaménager les lieux et démolir la mairie actuelle.

«On aurait avantage à acheter l'ancienne caisse pour que ça devienne nos bureaux municipaux et qu'on puisse conserver le guichet automatique. Ça nous permettrait d'avoir de l'espace pour nos employés et ça réglerait nos problèmes», souligne Mme Lalande.

Rappelons que le guichet Desjardins a été fermé, l'automne dernier, après que des champignons aient été découverts au sol-sol à la suite d'un important dégât d'eau.

La mairesse Lalande affirme que l'endroit a subi d'importants travaux de réfection. Des conditions ont aussi été intégrées à l'offre d'achat.

Plaisance doit maintenant consulter la population avant de passer à la prochaine étape. La signature du registre aura lieu le 24 février, entre 9h à 19h, pour laisser les citoyens opposés à l'achat du bâtiment s'exprimer. Le conseil pourrait abandonner le processus d'achat ou organiser un référendum si le registre récolte 101 signatures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer