Le budget de Lochaber-Ouest retardé

Le maire Jean-Pierre Girard présentera son discours lundi.... (Benoit Sabourin, Archives LeDroit)

Agrandir

Le maire Jean-Pierre Girard présentera son discours lundi.

Benoit Sabourin, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La municipalité de Lochaber-Ouest doit repousser l'adoption de son budget 2015 à la fin février et réimprimer tous ses comptes de taxes en raison d'une erreur administrative survenue en décembre dernier, lors d'une séance spéciale qui devait servir au dépôt du discours du maire.

Les citoyens devraient donc recevoir leur premier avis de paiement de taxes au début de mai, soit un mois plus tard que par les années précédentes.

Les élus devaient initialement adopter le budget en janvier. Lors de l'assemblée publique spéciale du 22 décembre, le maire Jean-Pierre Girard a présenté son discours sur la situation financière de la municipalité, un exercice qui doit obligatoirement être fait au moins quatre semaines avant le dépôt du budget en vertu de l'article 955 du Code municipal du Québec.

Le conseil de Lochaber-Ouest n'a toutefois pas respecté la procédure lors de cette séance spéciale, puisqu'une résolution a été ajoutée à l'ordre du jour sans être inscrite sur l'avis public de consultation. De plus, deux membres du conseil étaient absents lors de la réunion. En conséquence, le discours du maire a été invalidé. Il sera finalement présenté lundi soir.

Les échevins avaient également jusqu'au 12 janvier pour présenter leur déclaration d'intérêts pécuniaires. Encore là, le délai et la procédure n'ont pas été respectés. Elles seront aussi déposées publiquement lundi soir.

Le maire Girard soutient que le manque d'expérience du conseil et la récente embauche d'une nouvelle directrice générale explique cette situation. «C'est une erreur administrative due au fait qu'on manque d'expérience. Je peux vous garantir qu'on ne répétera pas la même erreur l'an prochain», a-t-il indiqué.

Celui-ci admet que cette bévue pourrait être coûteuse pour la municipalité. Tous les comptes de taxes avaient déjà été imprimés. Ils devront retourner sous presse. Lochaber-Ouest devra de plus procéder à une nouvelle série de publication d'avis public.

Les coûts liés à ces procédures sont pour l'instant inconnus. «Ce sont tous des frais qui vont coûter quelque chose à la municipalité. La comptabilité n'a pas encore été faite à ce niveau», a souligné M. Girard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer