L'amiante complique la démolition du Théâtre des Quatre Soeurs

Le Théâtre des Quatre Soeurs a fermé ses... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Le Théâtre des Quatre Soeurs a fermé ses portes en 2011.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La présence d'amiante entre les murs du Théâtre des Quatre Soeurs donne du fil à retordre à la municipalité de Saint-André-Avellin, qui se voit contrainte d'emprunter une somme supplémentaire afin de démolir l'ancien lieu de diffusion culturel. L'enveloppe de 83600$ empruntée plus tôt cet automne ne sera pas suffisante pour la réalisation des travaux.

Les élus avellinois viennent d'adopter un avis de motion afin d'emprunter un montant additionnel qui demeure pour le moment inconnu. L'administration municipale attend dans les prochains jours une estimation de la part d'ingénieurs afin de déterminer les coûts qui seront associés au désamiantage de l'édifice. Selon un rapport préliminaire, il n'y aurait qu'une seule partie du bâtiment qui serait contaminée. L'ancienne section qui abritait jadis le théâtre ne contiendrait pas de cette substance cancérigène. Une fois que la somme sera connue, la nouvelle demande d'emprunt pourra être acheminée au ministère des Affaires municipales pour approbation.

Rappelons que l'ancien théâtre devait initialement être rasé lors de la deuxième semaine de novembre, mais la présence d'amiante sur les lieux a forcé le report des travaux. Une chose est maintenant certaine, la facture sera plus élevée que prévu. La mairesse de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissell, estime que cet imprévu est fâcheux, mais que la démolition est nécessaire.

«On savait que ça nous coûterait des sous, mais on ne s'attendait pas à ce qu'il y ait de l'amiante. C'est cher, mais il faut démolir, peu importe le prix», dit-elle.

Avec ces retards et l'arrivée de la neige et des températures froides, l'échéancier de démolition pourrait maintenant être reporté au printemps. Les élus souhaitent toutefois que le tout soit réglé rapidement. «Avec les Fêtes qui s'en viennent et l'hiver, on ne sait pas quand ce sera fait. Ce qu'on veut, c'est démolir le plus vite possible», note la mairesse Whissell.

Saint-André-Avellin a fait l'achat du Théâtre des Quatre Soeurs au coût symbolique de 1$ au printemps dernier. L'ancienne salle de spectacles tombe en ruine depuis sa fermeture en 2011. La municipalité a d'ailleurs sécurisé les lieux ces dernières semaines en procédant à l'installation de clôtures aux abords du bâtiment. Aucune décision n'a encore été prise par les élus quant à ce qu'il adviendra du site au lendemain de la démolition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer