Un Festival de la patate à Notre-Dame-de-la-Paix

Mario Legault, coordonnateur du festival, et Daniel Bock,... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Mario Legault, coordonnateur du festival, et Daniel Bock, maire de Notre-Dame-de-la-Paix, accompagnent la mascotte de l'événement.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Festival de la patate de Notre-Dame-de-la-Paix fera peau neuve, du 12 au 16 août 2015, au coeur du village de la Petite-Nation, avec une brochette d'activités familiales et de prestations musicales aux saveurs country qui serviront d'accompagnements pour la mise en valeur de la pomme de terre, produit phare de l'économie locale de cette municipalité.

L'événement créé au début des années 1970 se déroulait depuis une dizaine d'années sous forme de tournoi de balle-molle, mais un nouveau comité a repris le flambeau de l'organisation pour en faire un happening estival d'envergure.

La nouvelle organisation, avec à sa tête l'ancien directeur du service des loisirs de Chénéville, Mario Legault, a dévoilé hier soir les détails de la programmation du festival, qui se déroulera une semaine après la traditionnelle compétition de baseball.

Avec cette nouvelle formule «familiale», les organisateurs espèrent attirer les visiteurs de l'Outaouais, de l'Est ontarien et d'ailleurs au Québec, dans le but de créer un festival sur le long terme. Une entente de cinq ans a été conclue entre Notre-Dame-de-la-Paix et les organisateurs, pour l'utilisation du terrain municipal. L'emplacement permettra d'accueillir un maximum de 1000 caravanes.

Selon le coordonnateur de l'événement, Mario Legault, le nombre de festivaliers devrait être au rendez-vous dès la première année. «Avec l'arrivée de l'autoroute 50, les municipalités de la route 148 ont rencontré certaines difficultés. À Notre-Dame-de-la-Paix, ç'a eu l'effet contraire et l'achalandage a quintuplé. Il y a beaucoup de gens qui viennent de l'Ontario qui passent ici. On veut profiter de cette situation pour attirer les gens», a-t-il dit.

Durant le jour, structures gonflables, concours de ducs et duchesses, compétition de guerre de clochers entre villageois, courses de sac à patates, parade et autres activités du genre seront organisées. Les visiteurs pourront en apprendre sur les différentes méthodes de transformation de la pomme de terre. «La patate, on va la faire découvrir. On va démystifier la pomme de terre», a lancé M. Legault.

En soirée, l'événement se transformera en quelque sorte en festival country, alors que près d'une quarantaine d'artistes défileront sous le chapiteau. Parmi ceux-ci, on retrouve entre autres Louis Bérubé, Vanessa Lavoie et Phil Denault.

Les bracelets au coût de 60$ seront mis en vente d'ici la période des Fêtes. Pour avoir les détails, les gens peuvent consulter le site Web de l'événement: www.lachepaslapatate.net.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer