Exclusif

Elfes, lutins et réincarnation au Lac-Simon

La Petite-Nation est depuis longtemps un terreau fertile pour les regroupements... (Jessy Laflamme, LeDroit)

Agrandir

Jessy Laflamme, LeDroit

Partager

La Petite-Nation est depuis longtemps un terreau fertile pour les regroupements religieux et les groupes de croissance personnel. Il suffit de fouiller un peu pour en découvrir plusieurs dizaines éparpillés sur le territoire. L'un d'eux attire particulièrement l'attention: le Mouvement du Graal, dont les têtes dirigeantes au Canada sont installées au Lac-Simon.

Ils seraient 500 disciples au Canada, un peu plus de 20 000 dans le monde. Le mouvement est riche. Grâce aux dons de ses fidèles et à l'argent amassé avec ses nombreuses publications, il est millionnaire plusieurs fois. Au pays, les têtes dirigeantes du Mouvement du Graal sont installées dans la Petite-Nation, au Lac-Simon, où un immense temple a été construit à la fin des années 1990 pour accueillir les fidèles.

Les adeptes du Graal suivent les enseignements d'Abd-Ru-Shin, leur gourou, considéré au même titre que Jésus. Décédé en 1941 en Autriche, il a laissé derrière lui son oeuvre principale, Dans la lumière de la vérité. Pour les disciples du Graal, il s'agit de la dernière parole de Dieu puisque Abd-Ru-Shin viendrait accomplir le jugement dernier.

La doctrine du Graal reprend plusieurs éléments de la chrétienté comme les valeurs de paix, de bonté, de partage et d'amour, mais y ajoute une touche de mystique. Ainsi, les fidèles croient entre autres aux elfes et aux lutins. Ils sont, selon eux, des «êtres essentiels», les outils de Dieu dans la nature. La réincarnation des esprits est au centre des croyances des fidèles du Graal.

«Dérives sectaires»

En 1996, l'Assemblée nationale française a produit une liste de 172 sectes jugées dangereuses. Le Mouvement du Graal s'y retrouve. La publication de cette liste a toutefois suscité une très vive polémique. Plusieurs tribunaux ont depuis jugé que cette liste n'avait pas de valeur juridique. En 2005, un arrêt du Conseil d'État a reconnu le caractère «informatif» de cette liste. Ainsi, elle peut être utilisée, en France, pour combattre et prévenir les «dérives sectaires».

Les enseignements généraux à l'intention des disciples du Graal sont inoffensifs. C'est toutefois dans les détails que le danger de «dérive sectaire» se cache. L'ouvrage L'homme malade de la civilisation, publié en 1994 aux éditions du Graal, proscrit la vaccination, les calmants et l'allopathie (comme prendre de l'insuline pour combattre le diabète).

Aussi, sur le site Internet du mouvement, on peut lire qu'un voyant suffisamment attentif pourra voir chez un malade du foie que «le corps astral de l'organe n'a plus la forme, l'aspect et la couleur normaux et qu'il pourra voir parmi toutes les plantes qu'il rencontre sur son chemin celle qui possède un corps astral présentant les caractéristiques proches d'un foie sain et qu'en recommandant cette plante au malade, il fournira au foie affaibli les forces dont il a besoin pour recouvrer la santé».

En France, un médecin ayant appartenu au Mouvement du Graal a été condamné à deux ans de prison avec sursis, en 2006, pour non-assistance à une personne en danger. Une femme de 31 ans, atteinte d'un cancer du sein, a cessé ses traitements de chimiothérapie sous les recommandations de ce médecin afin de se faire soigner selon les théories philosophiques du Graal. Selon le médecin, seuls un jeûne draconien, des traitements homéopathiques et la lecture des écrits d'Abd-Ru-Shin pouvaient avoir raison du cancer. La mère de deux enfants de 3 et 5 ans est décédée peu de temps après. En 2009, la Cour d'appel est revenue sur cette condamnation en expliquant que le médecin n'avait examiné la patiente qu'à une seule reprise.

Un ancien membre de l'organisation rencontré par LeDroit n'hésite pas à affirmer qu'il y a «un certain rejet de la modernité chez les Graal et la médecine moderne fait en quelque sorte partie de ce rejet». Des personnalités bien connues dans le domaine de l'homéopathie sont des membres influents du Mouvement du Graal au Québec. Un mode de vie ascétique est aussi encouragé, comme l'interdiction de consommer du tabac et de l'alcool, entre autres. L'organisme Info-secte a un dossier complet sur le Mouvement du Graal.

Depuis la fin des années 1990, il a reçu une centaine d'appels d'information concernant ce regroupement au Québec. «Nous recommandons aux gens intéressés par ce regroupement d'être prudents, comme ils devraient l'être avec n'importe quel groupe religieux, explique Mike Kropveld. Il y a toujours un potentiel de dérive, mais il est en fonction du degré d'engagement de la personne dans le groupe. Avant d'intégrer ce genre de groupe, il faut poser beaucoup de questions et ne pas oublier d'être attentif aux membres plus extrémistes et aux dérives sectaires qui peuvent en découler.»

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer