Nouveau problème d'eau à Montebello

À cause d'un bris survenu à l'usine de...

Agrandir

À cause d'un bris survenu à l'usine de filtration d'eau potable, les résidents de Montebello doivent faire bouillir leur eau pendant un minimum de cinq minutes avant de la consommer, et ce, jusqu'à la semaine prochaine.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À cause d'un bris survenu à l'usine de filtration d'eau potable, les résidents de Montebello doivent faire bouillir leur eau pendant un minimum de cinq minutes avant de la consommer, et ce, jusqu'à la semaine prochaine.

La municipalité doit faire appel à des experts pour régler le problème à l'usine de filtration construite en 2007. Pour l'instant, l'eau est donc filtrée à partir de l'ancien système de chloration.

Cet avis d'ébullition touche également le Château Montebello. Rappelons que cet établissement hôtelier a déjà intenté une poursuite de 2,1 millions$ contre la municipalité de Montebello pour être dédommagé à la suite des nombreux avis d'ébullition émis depuis 2008. Chaque fois, l'hôtel a dû acheter des bouteilles d'eau et donner des crédits à des clients mécontents. Ce dossier est toujours entre les mains des avocats.

Pas une première

Ce n'est donc pas la première fois que l'eau potable soulève des vagues à Montebello. En août dernier, la population s'est aussi plainte à la suite de plusieurs avis d'ébullition. De plus, la municipalité a failli manquer d'eau l'hiver dernier puisque le niveau du lac Écho avait fortement baissé. La prise d'eau située dans ce lac risquait aussi de geler.

Finalement, des travaux temporaires avaient réglé cette situation. Afin de mettre en place une solution permanente, la municipalité a envoyé deux scénarios au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du Territoire (MAMROT). Le premier est de remettre complètement à jour l'usine de transformation en eau potable tandis que le deuxième est de construire une nouvelle usine afin de s'approvisionner à la rivière des Outaouais. Avant de trancher entre ces deux options, la municipalité attend les recommandations du MAMROT. Une rencontre devrait avoir lieu d'ici la mi-décembre réunissant les deux partis.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer