L'art de se faire entendre

Daniel Richer est des maîtres de sa profession...

Agrandir

Daniel Richer est des maîtres de sa profession

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mama Afou
Le Droit

Partout où il va, Daniel Richer ne passe pas inaperçu. C'est d'ailleurs son objectif : attirer l'attention de la foule afin d'annoncer son message. Crieur public depuis 34 ans, ce fier représentant de la région s'est une nouvelle fois distingué récemment en remportant, entre autres, le titre de Crieur le plus élégant lors d'une compétition internationale de crieurs publics organisée en Nouvelle-Zélande. C'est pour souligner sa victoire que LeDroit et Radio-Canada lui décernent le titre de Personnalité de la semaine.

Anachronique, c'est le mot qui qualifie le mieux Daniel Richer. Exerçant un métier d'un autre temps, ce père de quatre garçons avoue lui-même se sentir « constamment anachronique, même dans la vraie vie ».

Il explique ressentir un certain désarroi pour notre époque moderne, où le dialogue tend de plus en plus à disparaître au profit des réseaux sociaux. « On n'a jamais eu autant de moyens de communication et on n'a jamais si peu communiqué », déplore-t-il.

D'ailleurs, c'est cette perte d'interaction humaine qui pousse Daniel Richer à poursuivre son métier de crieur. « Je veux remettre la communication orale au goût du jour, je fais du stand up historique, je pousse le livre, le fait de se parler, d'ouvrir les yeux, de sortir et de regarder le monde qui nous entoure », explique-t-il.

Avec ses nombreuses représentations publiques, notamment son spectacle de légendes, ce crieur aux origines abénaquises réussit à capter l'attention du public. « Grâce aux légendes, tu peux aller n'importe où. Les gens vont trouver des choses auxquelles ils peuvent s'identifier, même s'ils ne connaissent pas les animaux, les morales sont les mêmes, l'humour est le même », raconte Daniel Richer, dit La Flèche.

Une seconde nature

La profession de crieur public, Daniel Richer l'exerce depuis 34 ans. Après l'avoir découverte un peu par hasard, le comédien a décidé d'en faire son vrai métier.

C'est en passant l'audition pour devenir crieur pour l'ouverture du théâtre l'Astrolabe, que cet amateur d'histoire s'est découvert une vraie passion. « Quand j'ai commencé à travailler le crieur, j'ai découvert que je suis né cent ans trop tard, dit-il. Le crieur me permettait d'être aussi élégant que je le voulais, de faire le baisemain, le tournant de la cape. En fait, j'aime le théâtre, le décorum, le protocole et je dois admettre que c'est une sorte de métier naturel pour moi. »

C'est peut-être cette passion pour ce métier qui fait que Daniel Richer est reconnu comme un des maîtres de sa profession. Il a d'ailleurs reçu de nombreuses distinctions durant sa carrière.

Début octobre, il a obtenu la première place dans la catégorie Crieur le plus élégant et la deuxième place pour les catégories Criée d'invitation et Criée d'ambassadeur lors des Internationaux de Crieurs publics organisés en Nouvelle-Zélande. Cette passion pour le métier de crieur public, Daniel Richer ne compte pas l'abandonner. Ce grand amoureux de la région espère même promouvoir encore plus cette profession qu'il considère comme un « art ». Il souhaite, en effet, promouvoir son métier durant les célébrations de 2017.

« Mon rêve, c'est de travailler dans les bureaux du tourisme comme ambassadeur. Pour le 150e de la Confédération, le crieur est tout à fait désigné pour faire les salons, faire la promotion de notre région et inviter les gens à fêter avec nous cet anniversaire. »

Rencontrez la Personnalité de la semaine le lundi dans LeDroit, ainsi qu'à 8 h 40 à l'émission Les matins d'ici, animée par Philippe Marcoux sur ICI Radio-Canada Première 90,7 FM.

À chaque semaine, un jury formé de représentants des rédactions du quotidien LeDroit, ainsi que d'ICI Ottawa-Gatineau, nomme un lauréat afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mériterait d'être nommée ?

Écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer