La dame qui fait vibrer Ripon

Coiffeuse de métier, Ginette Séguin organise des événements... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Coiffeuse de métier, Ginette Séguin organise des événements spéciaux d'envergure depuis 50 ans.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la municipalité de Ripon, dans la Petite-Nation, l'église Saint-Casimir a été le théâtre, les 6 et 7 septembre dernier, de la présentation de la pièce Ça s'est passé en Riponnie, une fresque théâtrale d'un peu plus de deux heures racontant avec un brin d'humour les grands pans de l'histoire de ce petit village. Mise en scène par Ginette Séguin, l'oeuvre a attiré plus de 700 spectateurs. Aujourd'hui, LeDroit et ICI Radio-Canada décernent à Ginette Séguin le titre de Personnalité de la semaine pour avoir mené à bout de bras ce projet de longue haleine.

C'est en 1965 que Ginette Séguin a eu la piqûre pour l'organisation d'événements. Le petit patelin de Ripon célébrait à ce moment son centenaire et des activités avaient été organisées pour l'occasion, dont le traditionnel carnaval du village.

La principale concernée ne sait pas trop comment expliquer son amour pour la mise en scène et la conception d'événements culturels.

Coiffeuse de métier - elle a tenu boutique de 18 à 65 ans -, Ginette Séguin a toujours eu une sorte de carrière parallèle, à temps perdu. «La coiffure, on dirait que ça ne me permettait pas d'exprimer toute ma créativité. Si j'avais pu gagner ma vie à faire des spectacles, je l'aurais fait», raconte-t-elle.

«Tout était sujet à faire une fête. J'aime ça organiser des shows, peu importe le temps que ça prend. J'ai toujours eu de la facilité à embarquer les gens. C'est sûrement ça ma qualité», ajoute celle qui a soufflé ses 70 bougies cette année.

Une femme d'équipe

Spectacles de Noël, messes de minuit, activités entourant la Journée internationale de la femme, concert de l'an 2000: à Ripon, Mme Séguin est une figure connue dans la région. Elle a contribué à la mise sur pied de plus d'une quarantaine d'événements culturels au sein du village depuis les 50 dernières années.

Dans les années 1970, Ripon était la destination de prédilection pour les amateurs de carnavals. La dame se plaisait à coordonner les festivités hivernales. «On avait entre 5000 et 6000 personnes aux parades. Les rues étaient pleines. On a déjà eu 31 chars allégoriques avec deux fanfares, tout le monde des villages autour venait à Ripon», se souvient Mme Séguin, qui se décrit comme une «femme d'équipe».

Le «chant du cygne»

Il y a deux semaines, Ça s'est passé en Riponnie a fait salle comble deux fois plutôt qu'une. Sur la planche à dessin depuis près de quatre ans, ce projet à saveur historique, qui raconte les débuts de la paroisse jusqu'à ses années modernes, a nécessité la participation de près d'une centaine de comédiens amateurs et de membres de personne d'arrière-scène. Sans compter le nombre d'heures incalculable de préparation. Depuis janvier, Mme Séguin a travaillé en moyenne cinq heures par jour sur l'oeuvre, sans prendre vraiment de pause.

Aujourd'hui, la metteure en scène estime que cette pièce de théâtre, concoctée sur une base entièrement bénévole, représente une belle façon de boucler la boucle.

«C'est un peu mon chant du cygne. J'ai dit pendant le spectacle que c'était mon dernier 150e. Je ne pense pas pouvoir refaire quelque chose comme ça, j'ai 70 ans quand même», lance-t-elle en riant.

Et qu'est-ce que Ginette Séguin souhaite laisser comme traces dans les annales de Ripon? «J'espère juste que les gens vont avoir eu du fun pour le restant de leurs jours. Moi, j'en ai eu en tout cas.»

---

Rencontrez la Personnalité de la semaine le lundi dans LeDroit, ainsi qu'à 8h40 à l'émission Les matins d'ici, animée par Philippe Marcoux, animée par Carl Bernier sur ICI Radio-Canada Première 90,7 FM, et au Téléjournal Ottawa-Gatineau de 18 h présenté par Mathieu Nadon sur ICI Radio-Canada Télé.

À chaque semaine, un jury formé de représentants des rédactions du quotidien LeDroit, ainsi que d'ICI Ottawa-Gatineau, nomme un lauréat afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mériterait d'être nommée ? Écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer