Gabrielle Goulet ornée du trille

Gabrielle Goulet a remporté plusieurs prix ces dernières années.... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Gabrielle Goulet a remporté plusieurs prix ces dernières années. Elle rêve maintenant de vivre de son art, « tout simplement ».

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La deuxième fois aura été la bonne pour Gabrielle Goulet, de Bourget, dans l'Est ontarien. Après avoir été sélectionnée une première fois en 2013, l'auteure-compositrice-interprète était de retour au gala des prix Trille Or, jeudi dernier, pour accepter le prix de la meilleure interprète féminine. Pour souligner son talent et sa détermination, LeDroit et ICI Radio-Canada lui décernent aujourd'hui le titre de Personnalité de la semaine.

« Je ne m'attendais vraiment pas à cela. Je suis passé à travers toute une gamme d'émotion. En quelques mots, c'était une des meilleures journées de ma vie », a souligné Gabrielle Goulet, âgée d'à peine 22 ans, au lendemain de sa victoire au gala des prix Trille Or. Elle rejoint ainsi les rangs de Tricia Foster (Chiclettes), Andréa Lindsay et Amélie Lefebvre, entre autres, qui ont déjà été lauréates du prix qui souligne l'excellence chez les artistes féminines du monde de la musique en Ontario français.

« C'est une preuve pour moi que mes efforts et tout le temps que je consacre à ma musique sont remarqués. J'ai plusieurs spectacles déjà à mon actif. Aujourd'hui, de recevoir ce Trille Or, me confirme que je fais quelque chose de bien. »

C'est à l'âge de 14 ans que la Bourgetoise d'origine se découvre un talent pour le chant. En huitième année, à l'école élémentaire Sacré-Coeur, elle est acclamée par son enseignante de chant et ses camarades de classe dès sa première présence sur scène.

Elle continue de monter sur les planches par la suite, en participant à divers spectacles et en nourrissant sa passion pour la musique pop et country.

LA NAISSANCE D'UNE ÉTOILE

En 2010, elle se démarque au concours Gala Opti-Jeunesse, à Cornwall, où elle remporte la première place. C'est également à ce moment qu'elle est remarquée par Michel Bénac, membre du groupe Swing, qui agissait alors comme juge à la compétition.

Avec lui, elle produira plusieurs vidéoclips, de même que son tout premier album, Papillon, sorti en février 2013. Elle oeuvre toujours aujourd'hui avec ce précieux appui du chanteur franco-ontarien de Vanier.

« Au début, je chantais et je composais pour le plaisir. C'est vraiment après avoir discuté d'avenir avec Michel Bénac que j'ai décidé de faire carrière en chanson ».

C'est une décision qu'elle ne regrette certainement pas après avoir récolté plusieurs mentions honorables dont le prix Étoile Galaxie de l'auteure-compositrice- interprète pop/rock/folk au légendaire Festival western de St-Tite, en 2013.

Cette même année, dans le cadre des Vitrines jeunesse de Contact ontarois, Gabrielle Goulet décroche un contrat d'une trentaine de spectacles à travers les écoles francophones de l'Ontario. Elle sera par la suite récompensée du prix Coup de foudre Salut ! remis à une artiste s'étant démarquée. Elle obtiendra d'ailleurs une autre tournée d'une quarantaine de spectacles à travers les 12 conseils scolaires francophones de l'Ontario pour l'année 2014-2015. « La partie que j'ai le plus aimée de ces spectacles, c'est de rencontrer les jeunes après le spectacle et de les voir sourire et de voir cette étincelle dans leurs yeux ».

Gabrielle Goulet a également été célébrée dans sa région, en 2014, lorsqu'elle a reçu le Prix jeunesse Thomas-Godefroy lors du Banquet de la francophonie de Prescott-Russell.

En 2015, la jeune chanteuse de Bourget offrira plusieurs spectacles dans le cadre de festivals à travers l'Ontario. Elle envisage aussi le lancement d'un deuxième album au mois d'octobre.

La Franco-Ontarienne aimerait bien avoir la chance de concentrer toutes ses énergies à sa musique. « J'aimerais vivre de ma musique tout simplement. J'ai toujours la musique sur la conscience et je veux me concentrer sur elle. D'ici là, j'aimerais bien également chanter à un match des Sénateurs », a confié Gabrielle en riant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer