Former des élèves équilibrés

Jason Dupuis estime que les connaissances sont importantes,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Jason Dupuis estime que les connaissances sont importantes, «mais entretenir des relations saines aussi».

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Directeur à l'école secondaire catholique Garneau depuis cinq ans, Jason Dupuis a vu son leadership en éducation être récompensé par The Learning Partnership. Il est l'un des 40 directeurs d'écoles à recevoir ce prix national, cette année, en plus d'être le premier directeur d'une école secondaire de langue française à obtenir cet honneur. Pour son engagement dans le milieu scolaire, LeDroit et Radio-Canada lui rendent hommage en le désignant Personnalité de la semaine.

Jason Dupuis travaille dans le milieu scolaire depuis plus de 15 ans. Passionné par l'enseignement et le partage de connaissances, il a orchestré avec ses collègues un virage à l'école secondaire catholique Garneau - l'établissement scolaire qu'il a fréquenté à l'adolescence - afin de transformer l'apprentissage en salle de classe à l'ère numérique.

En plus d'apporter un virage numérique, M. Dupuis a modifié la façon d'enseigner afin de cadrer avec «l'apprentissage au XXIe siècle».

«On a demandé aux enseignants de ne pas juste transmettre des connaissances, mais de développer la pensée critique. On veut s'éloigner de l'enseignement magistral. On veut des projets qui sortent de la boîte un peu. On s'éloigne d'un enseignement traditionnel en impliquant davantage l'élève dans les prises de décisions», explique M. Dupuis.

Le père de famille a enseigné pendant dix ans avant d'occuper des postes à la direction scolaire. Ce qui l'anime dans son métier, c'est le contact humain. Il s'est toujours impliqué dans le parascolaire.

«La chose la plus importante dans ce qu'on fait en tant que pédagogue, c'est de faire vivre la francophonie de près à nos jeunes. J'ai été professeur de sciences sociales, de politique, d'histoire, de psycho et même de géographie. J'ai aussi été impliqué dans le projet d'éducation coopérative. Je savais qu'à long terme, la direction m'intéressait», raconte-t-il. Il est donc parti enseigner deux ans en Asie, avec le curriculum ontarien. Il savait qu'à son retour, il mettrait l'énergie afin de se diriger vers la direction d'école.

Jason Dupuis s'est toujours donné comme objectif de créer un élève équilibré. Un jeune qui aura un bagage de connaissances suffisant à la fin de sa 12e année.

«Ma philosophie de l'éducation, c'est qu'il faut que l'élève sache lire, écrire et compter, mais c'est aussi important de former de futurs citoyens. Je veux former des élèves équilibrés. Il y a plusieurs compétences à développer, comme l'intelligence émotionnelle. Les connaissances, c'est important, mais entretenir des relations saines aussi», indique M. Dupuis.

Celui qui a soufflé ses 40 bougies en 2014 a la tête pleine de rêves. Il a suivi des cours à la surintendance, puisque cette avenue professionnelle l'intéresse. Il ne cache pas non plus son intérêt pour la politique. «Je vais continuer la direction d'école encore, dit-il. J'adore ce que je fais. Mais un saut vers la surintendance ou même la politique, je n'écarterai jamais ça.»

Rencontrez la Personnalité de la semaine le lundi dans LeDroit, ainsi qu'à 8 h 40 à l'émission Bernier et Cie, animée par Carl Bernier sur ICI Radio-Canada Première 90,7 FM, et au Téléjournal Ottawa-Gatineau de 18 h présenté par Mathieu Nadon sur ICI Radio-Canada Télé.

À chaque semaine, un jury formé de représentants des rédactions du quotidien LeDroit, ainsi que d'ICI Ottawa-Gatineau, nomme un lauréat afin de souligner une réalisation exceptionnelle ou une contribution significative à la vie ou au rayonnement de la région. Vous connaissez une personne qui mériterait d'être nommée ?

Écrivez-nous à nouvelles@ledroit.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer