Meurtre de Jennifer Stewart en 2010 à Ottawa

Meurtre de Jennifer Stewart - Un homme de 22 ans comparaît aujourd'hui

Jennifer Stewart... (Courtoisie)

Agrandir

Jennifer Stewart

Courtoisie

Partager

Sur le même thème

La police d'Ottawa croit avoir mis la main sur le meurtrier d'une jeune femme retrouvée sans vie dans le secteur Vanier, il y a près de trois ans.

À 23h15, mardi, l'Unité des crimes majeurs de la police d'Ottawa a confirmé l'arrestation d'Adrian Daou, 22 ans. Il en avait à peine 19 lorsque sa présumée victime, Jennifer Stewart, a été découverte entre deux véhicules, dans un stationnement d'un immeuble à logement de la rue Alice.

La victime, connue dans le monde de la prostitution, avait 36 ans le jour de sa mort, le 19 ou le 20 août 2010. Un passant l'avait découverte le 20 août, face contre le sol, poignardée à la tête, aux jambes et aux bras.

Adrian Daou doit comparaître ce mercredi au palais de justice d'Ottawa sous un chef de meurtre prémédité.

Il s'agit d'une deuxième arrestation reliée à des meurtres de femmes en février, à Ottawa. Le 6 février dernier, Marc Leduc, 56 ans, a été arrêté pour les homicides de Leeanne Lawson, 23 ans, en 2011, et de Pamela Kosmack, 39 ans, en 2008.

Les enquêteurs des services de police de Gatineau et d'Ottawa sont toujours à la recherche du ou des meurtriers de quatre prostituées qui ont sévi en un peu plus de vingt ans.

- Melinda Sheppit, 16 ans, a été retrouvée sur la rue Murray, à Ottawa en septembre 1990

- Sophie Filion, 23 ans, retrouvée nue et mutilée le 3 décembre 1993 dans deux sacs à déchets au 354, rue Richmond, à Ottawa

- Carrie Doloris Mancuso, 32 ans, tuée dans un appartement de la rue Lafontaine, à Vanier, le 7 septembre 1995

- Kelly Morrisseau, 27 ans, une travailleuse du sexe poignardée et laissée pour morte dans un stationnement du parc de la Gatineau, le 10 décembre 2006. La victime, enceinte, a rendu l'âme à l'hôpital dans les heures qui ont suivi.

Adrien Daou est déjà connu des autorités d'Ottawa et de Kingston. Il a fourni un échantillon d'ADN dans les dernières semaines, à la suite d'une sentence pour une possession de drogue dans le but d'en faire le trafic. Il a écopé de huit mois de prison, le 13 février dernier, pour son infraction sur la loi sur les drogues, commise le 12 janvier 2012. La Cour de l'Ontario lui a, du même coup, interdit de posséder des armes à feu. Il s'est aussi vu imposer des sentences de 30 jours de détention pour des bris de condition survenus les 25 et 30 janvier derniers. Le 27 mars 2012, le jeune suspect a écopé une peine de 15 jours pour un vol d'une valeur de moins de 5 000$ dans la région de Kingston.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer