Plongée et sauvetage sous la glace

Exercices sous haute tension à la carrière Morrison

Hier après-midi, à la carrière Morisson de Wakefield,... (Étienne Ranger)

Agrandir

Hier après-midi, à la carrière Morisson de Wakefield, les plongeurs de la police d'Ottawa et les paramédics ont mis en pratique des techniques propres aux sauvetages sous-marins en plein hiver.

Étienne Ranger

Partager

Sur le même thème

Un plongeur de la police d'Ottawa éprouve de sérieuses difficultés au fond d'un lac gelé. Tout en haut, sur la glace, ses collègues tentent de le remonter à la surface pendant que les paramédics se préparent à lui prodiguer les premiers soins. Un peu plus loin, un premier répondant observe la scène, esquisse un sourire et lance à la blague à son collègue : « Lui, il va le trouver bon, son café ! »

La « victime » joue le jeu. Il simule un trop-plein de gaz carbonique dans sa combinaison. Son équipe doit le secourir puisque le CO2 l'empoisonne graduellement. À la fin de l'exercice, l'équipe confirme aux médias que la « victime » a été retirée des eaux et qu'elle a survécu.

Des spécialistes en plongée, en navigation et en patrouille se prêtent à des exercices de qualification, cette semaine, à la carrière Morrison, à Wakefield.

La police d'Ottawa est l'hôte de la 10e édition annuelle de la qualification provinciale de plongée sous glace, cette semaine.

D'autres organismes d'application de la loi et services d'urgence y participent. Entre autres, leurs homologues de York et de Niagara ont fait la route jusqu'en Outaouais pour apprendre à travailler avec d'autres équipes, en cas d'urgence.

L'ancien trou de carrière au fond duquel se trouvent des épaves (convoyeur, deux automobiles, un bateau remorqueur et un avion) sert autant à des fins récréatives que professionnelles.

Hier après-midi, les plongeurs de la police d'Ottawa et les paramédics ont mis en pratique de nouvelles techniques de sauvetage, propres aux interventions sous-marines en hiver. « Le paramédic ne plonge pas, précise le chef des paramédics d'Ottawa, Anthony Di Monte. Il est sur le bateau ou sur le bord de la glace, et il se prépare à prodiguer des soins médicaux. »

Plus de détails dans LeDroit du 27 février ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer