Deux adolescents arrêtés ; les policiers à la recherche d'un troisième suspect

Deux aînés enlevés et ligotés

Deux adolescents ontariens de 16 et 17 ans ont été arrêtés par les  policiers... (ARCHIVES, LeDroit)

Agrandir

ARCHIVES, LeDroit

Partager

Deux adolescents ontariens de 16 et 17 ans ont été arrêtés par les policiers cette fin de semaine après que deux personnes âgées eurent été enlevées, puis séquestrées et ligotées sur une ferme du Pontiac dans la nuit de vendredi à samedi, à la suite d'un braquage à leur domicile.

Le premier suspect a été interpellé par les forces de l'ordre samedi soir à Pembroke, en Ontario. Il a été transféré en territoire québécois où il a été interrogé par des enquêteurs de la Sûreté du Québec. L'autre jeune homme a choisi de se rendre directement aux policiers québécois un peu plus tard. Les deux adolescents comparaîtront devant un juge ce matin.

Les policiers ont des raisons de croire qu'une troisième personne aurait joué un rôle dans cette histoire.

Les victimes se trouvaient dans un chalet situé dans la municipalité de Bouchette, près de Maniwaki, lorsque deux malfaiteurs cagoulés ont fait irruption. L'un d'eux brandissait une arme de poing.

Ils se seraient alors emparés d'un ordinateur portable, d'un sac à main, d'un portefeuille, d'alcool et d'une somme d'argent indéterminée.

Séquestrés 150 km plus loin

Les deux suspects, qui s'exprimaient en anglais, auraient forcé les victimes à monter à bord de leur propre voiture pour les conduire près de 150 km plus loin, à L'Isle-aux-Allumettes, près de la frontière ontarienne, avant de les confiner dans une grange, ont affirmé les policiers de la Sûreté du Québec.

L'homme de 65 ans et la femme de 70 ans ont réussi à se libérer de leurs liens et à prendre la fuite vers 7 h 15 samedi matin. Le couple en détresse a par la suite été repéré un peu plus loin par un automobiliste qui circulait sur la rue Saint-Joseph.

Ce dernier a rapidement alerté les autorités, qui ont ensuite conduit les victimes à l'hôpital pour soigner des blessures mineures. « Ils ont toutefois subi un choc nerveux », a affirmé un porte-parole de la SQ, Claude Denis.

Le véhicule volé par les suspects a été retrouvé vers 9 h 30 dans la municipalité de Pembroke, en Ontario. Les deux jeunes hommes feront notamment face à des accusations d'introduction par effraction, vol, séquestration, enlèvement et vol de véhicule.

Les victimes devraient être rencontrées par les autorités dès que leur état de santé le permettra.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer