La Haute-Gatineau souffre encore du verglas

La région de la Haute-Gatineau se relève lentement... (Photo courtoisie)

Agrandir

La région de la Haute-Gatineau se relève lentement et difficilement de la tempête du 21 décembre dernier. Et elle aura besoin d'aide pour s'en sortir, estiment les dirigeants du comité S.O.S. Vallée de la Gatineau.

Photo courtoisie

Partager

La région de la Haute-Gatineau se relève lentement et difficilement de la tempête du 21décembre dernier. Et elle aura besoin d'aide pour s'en sortir, estiment les dirigeants du comité S.O.S. Vallée de la Gatineau.

Il est clair que la région a besoin d'une aide supplémentaire pour se relever de ce désastre, ont-ils indiqué lundi en conférence de presse à Maniwaki.

La tempête du 21décembre dernier a laissé une épaisse couche de verglas et de neige mouillée sur les forêts de la région. Ces accumulations ont causé des dommages aux arbres et aux fils électriques, privant de courant des milliers d'abonnés.

Mais si l'électricité est bel et bien revenue dans les résidences, les dommages en forêt sont considérables. Des chemins forestiers sont encore bloqués par des arbres et des branches. Les sentiers de motoneige ont aussi subi bien des dégâts, tout comme les érablières.

D'après le responsable des communications de S.O.S. Vallée de la Gatineau, Tony Lavoie, le bilan provisoire des dégâts atteint 1,2 million$, un montant qui sera certainement révisé à la hausse au cours des prochaines semaines. «Un territoire d'une superficie de 400 000 hectares (4000 km2) a été affecté. Les érablières ont été très touchées en raison des dommages aux tubulures. Sur les 70000 entailles que l'on compte dans la région, 50000 sont présentement impossibles à exploiter. De nombreux chemins forestiers sont encore bloqués, tout comme le tiers des sentiers de motoneige. Dans les pourvoiries, il faudra attendre au printemps pour connaître l'étendue des dommages, car plusieurs sont fermées en hiver et leurs propriétaires ne sont pas encore allés constater l'étendue des dommages sur place.»

Bien que de l'aide ait été promise vendredi dernier par le ministre responsable de la région de l'Outaouais, Stéphane Bergeron, S.O.S. Vallée de la Gatineau lance un appel au public afin d'amasser de l'argent qui ira aux municipalités, aux entreprises et aux organismes touchés par la tempête.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer