Gatineau: un homme tué sur la promenade du Portage

Un important périmètre de sécurité était en place... (Photo: Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Un important périmètre de sécurité était en place samedi après-midi, la promenade du Portage étant fermée entre les rues Laval et Leduc.

Photo: Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partager

Un jeune homme de 18 ans a été poignardé à mort sur la promenade du Portage, tôt samedi matin.

Les policiers ont répondu à un appel d'urgence au sujet d'une bagarre en cours devant une boîte de nuit, le Club Addiction, vers 1 h 10. Lorsqu'ils sont arrivés sur les lieux, la victime, Sheldon O'Grady, originaire d'Ottawa, gisait sur le sol au milieu d'un attroupement.

Un suspect, Mourad Louati, 18 ans, a été arrêté en début de soirée samedi, en lien avec l'homicide. Le jeune homme, aussi originaire d'Ottawa, fait face à des accusations de meurtre non prémédité. Les policiers sont toutefois toujours à la recherche de l'arme du crime.

Pendant une bonne partie de la journée de samedi, les traces de l'altercation étaient bien visibles sur le trottoir, à quelques mètres de l'entrée du bar du 117, promenade du Portage. Les enquêteurs ont longuement examiné la scène, notamment à l'aide d'un détecteur de métal.

À leur arrivée, les ambulanciers ont rapidement transporté la victime à l'Hôpital d'Ottawa pour soigner d'importantes blessures causées par une arme blanche, a affirmé le porte-parole du Service de police de la Ville de Gatineau, Jean-Paul Le May. « Son décès a été constaté vers 8 h [samedi], a affirmé M. Le May. Il a succombé à ses blessures suite à une bagarre qui a dégénéré. »

Une autopsie sera pratiquée aujourd'hui à Montréal. Les enquêteurs espèrent que l'examen révélera la nature des blessures infligées au jeune homme.

Les policiers ont longuement interrogé de nombreuses personnes susceptibles de détenir des informations au sujet du meurtre, le premier à survenir cette année à Gatineau. Un autobus de la Société de transport de l'Outaouais (STO) a été dépêché sur les lieux afin de servir d'abri aux témoins potentiels de l'événement. Les policiers ont aussi procédé à des interrogations à l'intérieur de l'établissement de l'artère au lourd passé violent.

D'autres arrestations pourraient d'ailleurs être effectuées.

Durant une bonne partie de la journée de samedi, un important périmètre de sécurité a bloqué la circulation entre les rues Laval et Leduc.

Les messages de sympathie envers la famille du jeune homme inscrit au Collège Algonquin, à Ottawa, ont afflué sur les médias sociaux ce week-end. D'autres manifestaient leur incompréhension et leur dégoût.

« Une mère qui perd son fils le jour de son anniversaire, c'est si triste. Mais où s'en va le monde ? » se questionne Zena Aywas sur le site de microblogage Twitter. « Comment quelqu'un peut-il tuer une personne aussi bonne que lui ? » se demande pour sa part Ana Regalado. « Je souhaite que justice soit  rendue », laisse tomber un autre internaute, Kimo Montasser.

Durant une partie de la journée, le mot-clé (hashtag)

#RIPSheldonOG était l'un des plus utilisés dans la région de la capitale fédérale.

Sheldon O'Grady, qui est décrit comme un accro de soccer, jouait à la position de milieu de terrain pour l'Algonquin Thunder.

De tristes souvenirs

Le drame évoque de mauvais souvenirs de l'époque où la promenade du Portage était régulièrement le théâtre de violents affrontements. La police croit toutefois qu'il s'agit d'un « événement isolé ».

Le policier Jean-Paul Le May a d'ailleurs fait partie de la première unité de nuit mise en place pour contrôler la foule à la sortie des bars, dans les années 1980. Cette patrouille de nuit, composée de 10 agents supplémentaires, n'existe plus aujourd'hui.

S'il comprend l'inquiétude de certains résidents, M. Le May estime que les temps ont bien changé, et que les effectifs déployés actuellement dans le Vieux-Hull au petit matin sont adéquats pour assurer la sécurité. « Il n'y a pas de besoin pour ça (une patrouille de nuit), estime M. Le May. Je peux comprendre l'inquiétude de citoyens. Mais ça a changé ici, ce n'est plus comme c'était. »

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer