Agression à coups de bâton: une autre arrestation

À elle seule, la police de Gatineau a... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

À elle seule, la police de Gatineau a reçu plus de 700 appels cette fin de semaine. «C'est beaucoup, note l'agent Pierre Lanthier. C'est environ un tiers de plus qu'à l'habitude.»

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partager

Une troisième personne devait comparaître au palais de justice de Gatineau, jeudi, en lien avec l'agression à coups de bâton survenue dans le stationnement de l'école secondaire de l'Île, plus tôt au mois de novembre.

Edgar Maricio, 23 ans, devait faire face à des accusations de voies de fait armées, de voies de fait causant des lésions corporelles, de complot dans le but de commettre un acte criminel et de possession d'une imitation d'arme.

Depuis l'agression, deux autres personnes ont déjà comparu en cour. Karapet Mikaelyan, 18 ans, et Jose Luna, 19 ans, ont fait face à des accusations similaires.

Les trois individus s'en seraient pris à un élève de 16 ans, le 21 novembre dernier, armés d'un bâton rétractable, d'un poing américain, d'une machette et d'une arme de paintball.

Une histoire de vente de montre qui a mal tourné serait à l'origine de l'histoire. Les policiers ont également arrêté deux autres personnes dans ce dossier, qui ont été libérées sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer