Depuis quelques mois, cinq véhicules attendent dans le sud d'Ottawa

De mystérieux abandons à l'aéroport

L'administration de l'aéroport dispose depuis quelques mois de... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

L'administration de l'aéroport dispose depuis quelques mois de cinq véhicules. Leurs services ont tenté de parler aux propriétaires, mais ceux-ci n'ont jamais répondu aux appels.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partager

Sur le même thème

De mystérieuses voitures ont été abandonnées à l'Aéroport international d'Ottawa (AIO), au cours des derniers mois. Loin du simple oubli d'un parapluie sur un banc public, l'abandon d'une automobile de plusieurs milliers de dollars pique la curiosité.

Les abandons de voitures sont plutôt rares, indique la vice-présidente aux communications et aux affaires publiques de l'AIO, Krista Kealey.

L'administration dispose depuis quelques mois de cinq véhicules. Leurs services ont tenté de parler aux propriétaires, mais ceux-ci n'ont jamais répondu à l'appel. La loi prévoit qu'un véhicule est considéré comme abandonné après 60 jours.

L'AIO a annoncé son avis de véhicules abandonnés dans LeDroit du 11 octobre dernier.

« Les voitures ne seront pas mises à l'encan ou vendues. Nous en ferons un don à des institutions scolaires », explique Mme Kealey.

La direction de l'AIO ne dévoile ni la provenance, ni l'identité des derniers propriétaires inscrits, « afin de respecter la vie privée ».

Peu de réponses

Le mystère persiste sur les raisons qui ont poussé les propriétaires à laisser leur véhicule derrière eux. Les véhicules ont encore une certaine valeur sur le marché, comme le Liberty, dont le prix de vente oscille autour de 5 000 $ sur différents sites de vente.

Plus de détails dans l'édition du 22 octobre ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer