Carol Jolin succède à Denis Vaillancourt à l'AFO

Carol Jolin... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Carol Jolin

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ancien président de l'Association des enseignants franco-ontariens (AEFO), Carol Jolin, succède à Denis Vaillancourt au poste de président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO). M. Jolin, qui a été élu sans opposition à son nouveau poste, prend donc les rênes de l'AFO pour les deux prochaines années.

Cet enseignant de carrière, qui cumule plus de 30 années de service, a notamment travaillé à Welland, Toronto, Barrie et Ottawa. Il réside d'ailleurs aujourd'hui sur le territoire de la capitale fédérale.

M. Jolin a déjà siégé sur plusieurs conseils d'administration d'organismes reliés à la francophonie, dont celui de l'AFO et d'Unique FM. Depuis 2012, il était président de l'AEFO.

L'AFO soutient sur son site Web que son nouveau président a déjà eu des pourparlers, ces dernières semaines, avec des dirigeants d'organismes et d'institutions membres de l'assemblée afin d'échanger sur les enjeux de l'heure.

Parmi les dossiers qui retiennent le plus l'attention actuellement en Ontario, on retrouve entre autres l'obtention d'une université francophone, l'immigration francophone, la mise en oeuvre des recommandations du Livre Blanc sur la santé, le dossier du bilinguisme officiel à Ottawa, le financement provincial, les arts et la culture et le plan stratégique communautaire.

D'autres postes au conseil d'administration de l'AFO doivent être comblés le 30 octobre alors qu'aura lieu l'assemblée générale annuelle, à Sudbury. Les membres pourront voter en ligne du 21 au 28 octobre ou en personne pendant l'assemblée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer