Le CEPEO devient partenaire avec la CMFO

La vice-présidente et le président de la Cooperative... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La vice-présidente et le président de la Cooperative multiservices francophone de l'ouest d'Ottawa, Andrée Duchesne et Ronald Bisson

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

La Coopérative multiservices francophone de l'ouest d'Ottawa (CMFO) vient de conclure une entente avec le Conseil des écoles publiques de l'est de l'Ontario (CEPEO) pour réaliser ensemble le projet de Carrefour communautaire francophone d'Ottawa dans l'ancienne école Grant.

N'ayant plus les ressources opérationnelles pour mener à terme les travaux entrepris à l'ancienne école Grant, sur la rue Richmond, les membres du conseil d'administration ont accepté de conclure une entente avec le CEPEO dans l'espoir de trouver le financement nécessaire pour compléter le projet qui doit desservir les 35 000 francophones qui vivent dans la partie ouest de la ville d'Ottawa.

« Nous n'avons plus les ressources opérationnelles pour poursuivre les travaux et maintenir l'édifice en état, et les membres du c.a. ont accepté le transfert de propriété au Conseil des écoles publiques de l'Ontario en vue de réaliser le projet de centre communautaire francophone d'Ottawa », a expliqué Ronald Bisson, président de la CMFO, visiblement soulagé de l'entente intervenue avec le conseil scolaire.

« Nous sommes très heureux d'embarquer dans ce projet. Nous n'enlèverons rien à l'espace prévu pour la composante communautaire. Nous pensons qu'il faudra ajouter un autre 7 millions $ pour compléter l'ensemble des travaux et construire un nouveau gymnase et l'ajout d'autres locaux », a indiqué Linda Savard, présidente du CEPEO.

Le projet de Centre multiservices francophone de l'ouest... (Photo courtoisie du Centre multiservices francophone de l'ouest d'Ottawa.) - image 2.0

Agrandir

Le projet de Centre multiservices francophone de l'ouest d'Ottawa (CMFO) entre dans son dernier droit avant le début des travaux de rénovation de l'ancienne école Grant.

Photo courtoisie du Centre multiservices francophone de l'ouest d'Ottawa.

Pour l'instant, aucune date n'est encore fixée pour l'ouverture de cette maison de la francophonie dans l'ouest de la ville. « Mais nous voulons aller le plus rapidement possible », a laissé entendre M. Bisson.

Beaucoup d'imprévus lors des travaux

En avril 2015, la CMFO avait acquis pour 1 $ de la ville d'Ottawa le site du 270, rue Richmond, évalué à près de 2 millions $. Les travaux de restauration, d'abord évalués à près de 4 millions $, ont pu débuter en mai 2015.

Mais plusieurs mauvaises surprises ont fait grimper en flèche les coûts et ont entraîné des délais, incluant la présence plus importante d'amiante et des problèmes de structure qui ont mené à des travaux supplémentaires pour l'installation d'un ascenseur. « Il nous faudrait un autre 4 millions $ pour rendre l'édifice habitable », a précisé la vice-présidente du CMFO, Andrée Duchesne,

À deux reprises, la CMFO s'est aussi vu refuser un numéro d'organisme de bienfaisance par l'Agence du revenu du Canada, ce qui n'a pas aidé pour recueillir des fonds dans la communauté. 

Le nouveau programme Carrefour communautaire du ministère ontarien de l'Éducation, doté de 50 millions $ pour des projets éducatifs et communautaires, pourrait faire partie de la solution, selon la présidente du CEPEO. Certaines écoles du Conseil débordent et l'ajout de locaux nous permettrait de combler les besoins pour des services regroupés en un même lieu pour la clientèle francophone de l'ouest de la ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer