Vert et blanc sur le parlement

Plus de 150 personnes ont assisté à la... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Plus de 150 personnes ont assisté à la cérémonie en ce 25 septembre, jour des Franco-Ontariens.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

La Tour de la Paix du parlement canadien a été illuminée aux couleurs franco-ontariennes pour la toute première fois dimanche soir. Un événement historique que n'aurait manqué pour rien au monde Nicole Charbonneau, de Lefaivre, dans l'Est ontarien.

Ce moment extraordinaire représente un grand hommage pour la francophonie d'ici, a souligné Mme Charbonneau après la cérémonie d'illumination à laquelle ont assisté plus de 150 personnes en ce 25 septembre, jour des Franco-Ontariens. 

« C'est tellement émouvant de voir que la francophonie en Ontario est honorée. [...] On travaille fort pour être reconnus, on travaille fort pour nos droits. C'est toujours à petits pas, mais là je pense qu'on vient de faire un pas de géant », a observé Mme Charbonneau, qui est membre de l'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) de Prescott et Russell.

La Tour CN à Toronto est illuminée aux couleurs franco-ontariennes depuis 2011. Les chutes Niagara l'ont été en 2014 et 2015.

Hommage à Mauril

Daniel-Pierre Bourdeau, de l'organisation Élargir l'espace francophone, a signalé que l'événement de dimanche soir à Ottawa se voulait aussi une occasion de souligner le travail de l'ancien député fédéral d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger. 

Le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin, a fait écho des propos de M. Bourdeau à l'endroit de M. Bélanger, qui est décédé au mois d'août.

« L'histoire de la communauté franco-ontarienne ne pourra plus se conter sans que nous mentionnions un des défenseurs, un bâtisseur et un pilier de notre communauté, notre député d'Ottawa-Vanier, l'honorable Mauril Bélanger », a lancé M. Drouin.

« Mauril, tu as si bien défendu notre communauté, nous pensions te remercier en illuminant l'endroit où tu as travaillé si fort pendant plus de 20 ans », a-t-il ajouté.

La ministre déléguée aux Affaires francophones de l'Ontario, Marie-France Lalonde, a indiqué que l'illumination de la Tour de la Paix aux couleurs franco-ontariennes se veut « un hommage fort à notre culture vibrante, à des hommes et des femmes partout à travers la province qui partagent la belle langue française comme point commun ».

L'activité s'est clôturée par l'interprétation de la chanson des Franco-Ontariens, Mon beau drapeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer