Portrait de la francophonie ontarienne

L'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost,... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

L'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost, et le président et éditeur du quotidien LeDroit, Pierre-Paul Noreau, étaient au nombre des conférenciers dans le cadre du colloque sur le 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mama Afou
Le Droit

Plusieurs conférenciers sont venus faire un état des lieux de la francophonie ontarienne au Muséoparc Vanier, vendredi, dans le cadre du colloque sur le 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario. Cet événement qui se poursuit samedi est un bon moyen de dresser un portrait de la francophonie ontarienne, mais aussi de faire échanger les gens pour faire avancer les choses explique Alexandre Meloche du Muséoparc. «Ce colloque met en contact les leaders d'opinions de différents horizons de la francophonie ontarienne, de ce contact va naître des idées intéressantes qui vont servir les intérêts de toute la francophonie, confie-t-il. Ça donne lieu à des idées, à des stratégies pour répondre aux défis et trouver des pistes de solutions».

Parmi les experts invités durant la première journée du colloque, l'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost a expliqué le lien étroit qu'a l'Université d'Ottawa avec les Franco-Ontariens. Plusieurs figures de la francophonie ontarienne ont en effet étudié à l'Université d'Ottawa comme Madeleine Meilleur, l'actuelle ministre déléguée aux affaires francophones de l'Ontario. Celui qui est aussi président de la Société d'histoire de l'Outaouais a rappelé, entre autres, l'histoire semée d'embûches du français à l'Université d'Ottawa. Encore récemment, l'établissement a dû prendre certaines résolutions pour maintenir et attirer les francophones comme l'explique M. Prévost. «Au début des années 2000, il y a eu une crise avec la baisse d'étudiants francophones à l'Université d'Ottawa qui représentaient seulement un tiers des inscrits. Il a fallu faire quelque chose et on a créé des programmes de bourses pour les étudiants francophones et depuis l'an passé ces programmes de bourses se sont ouverts aux étudiants internationaux qui représentent seulement 10% des étudiants internationaux qui étudient ici, déclare-t-il. On a maintenant une grande majorité de nos étudiants francophones qui sont franco-ontariens et on essaye de remplir le mieux possible notre mission».

Médias en crise

Le monde médiatique franco-ontarien était aussi présent durant cette première journée du colloque. Le président et éditeur du quotidien LeDroit, Pierre-Paul Noreau, est ainsi venu dresser un portrait des médias francophones qui sont en pleine crise. En effet, parmi les 36 publications répertoriées par l'Office des affaires francophones de l'Ontario, seulement 28 existent encore. Toutefois, des solutions existent selon M. Noreau. «On dépeint un portrait pas rose pour les médias francophones, je sens que les gens sont intéressés par ce qui se passe et il faut discuter pour voir qu'elles sont les meilleurs moyens, explique-t-il. Une des suggestions est de dire utilisons tout le matériel que nous produisons ensemble les francophones de l'Ontario et partageons-le».

Les services en français

Le commissaire aux services en français de l'Ontario, François Boileau, est venu aussi présenter ses réflexions durant ce colloque. Selon lui, même si des progrès se sont faits au cours des dernières années en matière de santé, de justice et d'immigration, il reste encore beaucoup à faire. «Je veux que les services en français soient considérés comme quelque chose de normal, banal. Que ce ne soit pas un exploit, ou un accomplissement, déclare-t-il. On est rendu à une volonté politique assez unanime comme le vote sur une université francophone même si on n'en est pas là. Maintenant, il y a des discussions sans débat acrimonieux».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer