Services en français: Markham désignée

Markham devient la 26e région à être désignée en vertu de la Loi sur... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Markham devient la 26e région à être désignée en vertu de la Loi sur les services en français de l'Ontario, a annoncé la province mardi.

La municipalité située au nord-est de Toronto bénéficiera d'une période de mise en oeuvre de trois ans afin d'assurer que les quelque 4000 francophones de l'endroit puissent obtenir des services gouvernementaux dans leur langue maternelle.

À compter du 1er juillet 2018, tous les bureaux et toutes les agences du gouvernement de l'Ontario ou un tiers oeuvrant pour celui-ci seront dans l'obligation d'offrir des prestations équivalentes en français et en anglais en matière de qualité et de disponibilité dans l'une des municipalités les plus multiculturelles au pays. «La désignation de Markham reflète l'essor et la vitalité de la population francophone de l'Ontario. Les francophones habitant à Markham auront accès à des services provinciaux en français plus complets», a indiqué la ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur

Huit ministères et organismes provinciaux ont des bureaux dans cette municipalité, notamment la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO), le ministère des Services sociaux et communautaires, et le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse.

La communauté francophone de la région de York, qui inclut la municipalité de Markham, travaillait à obtenir un tel statut depuis 2011. L'Association des francophones de la région de York, qui représentent 16 000 Franco-Ontariens, a d'ailleurs milité pour assurer cette désignation officielle.

«Nous nous réjouissons que la volonté de la communauté, aidée par le soutien du gouvernement, ait permis à Markham de devenir la 26e région désignée en Ontario. Il s'agit d'un jalon important pour les francophones de la région de York, mais aussi pour l'ensemble de l'Ontario», a commenté Mona Babin, directrice générale de l'Association des francophones de la région de York.

La Ville d'Ottawa ainsi que les comtés de Glengarry, de Prescott et de Russell sont tous assujettis à la Loi sur les services en français de l'Ontario.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer