La ligne du temps de Bourget

On a procédé au dévoilement de la murale... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

On a procédé au dévoilement de la murale en compagnie de Serge Lortie, Denis Bélanger, Marthe Boileau, Bernard Levesque, Gérald Marcil et Roland Lortie.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une murale gigantesque décorera désormais le centre du village de Bourget dans la Cité de Clarence-Rockland. Devant une foule d'environ 300 personnes, le comité d'embellissement de Bourget procédait récemment au dévoilement de l'oeuvre d'art créée par l'artiste peintre Bernard Lévesque, de Clarence Creek.

Conçue dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération, la murale relate l'évolution du petit village de l'Est ontarien. Il s'agit d'une ligne de temps débutant par l'ancienne épellation du village qui portait autrefois le nom de « The Brook » pour se terminer avec le Bourget d'aujourd'hui. 

« Dans le processus de création, je m'en suis tenu aux objets et événements qui ont marqué l'histoire de Bourget. C'est un hommage à ceux qui ont travaillé pour le village », a raconté Bernard Lévesque. 

La murale présente entre autres l'histoire du transport, la mode, l'agriculture, le train, le Royal Hotel, la meunerie, la forêt Larose, de même que des bouteilles de boisson gazeuse évoquant l'entreprise d'embouteillage de la famille Deneault.

« Il y a plein de clins d'oeil à la communauté. Il faut seulement prendre le temps de regarder les images qui viennent chercher tout le monde », ajoute M. Lévesque. 

La murale est composée de 16 panneaux s'étirant sur une longueur totale d'environ 60 pieds. Pas moins de 400 heures de travail ont été consacrées par l'artiste de Clarence Creek. 

« À l'instar du Canada, le village de Bourget à une histoire riche. Pensons au passage de George VI et de la future reine Elizabeth en 1939, à bord d'un train du Canadien Pacifique, la source d'eau salée, l'entreprise d'embouteillage ou les débuts de la forêt Larose », a souligné le maire de Clarence Rockland, Guy Desjardins. 

La murale sera installée sur l'épicerie Mike Dean's, au coin des chemins Laval et Champlain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer