État d'urgence déclaré à Clarence-Rockland

Sur le chemin Léo, à Cumberland, la rivière... (Courtoisie)

Agrandir

Sur le chemin Léo, à Cumberland, la rivière continue de gagner du terrain près de la résidence de Geneviève Landry.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après le grand réveil de la rivière des Outaouais, les résidents riverains de l'Est ontarien se préparent à affronter les caprices de dame Nature ce week-end.

Le niveau de l'eau devrait augmenter de plus belle, alors que l'on prévoit de 30 à 50 millimètres de pluie d'ici dimanche. À Cumberland, les résidents du chemin Léo déploient tous les efforts pour limiter les dégâts. Résidente du secteur, Geneviève Landry ne compte plus les heures passées à remplir des sacs de sable. 

« Jusqu'ici, nous n'avions pas d'infiltration d'eau. Vers 3 h (jeudi), l'eau a commencé à s'infiltrer un peu dans le sous-sol », a indiqué Mme Landry, qui s'affaire avec son conjoint à augmenter la hauteur de la barricade entourant leur résidence. 

« On espère que ce sera suffisant, dit-elle. On ne veut pas être inondé, parce que tout dommage devra être payé de notre poche, parce que nous ne sommes pas assurés. »

Plusieurs résidents du chemin Léo ont d'ailleurs quitté leur résidence par mesure préventive. « Ça me brise le coeur pour eux, mais ce sont des choses qu'on ne contrôle pas », ajoute Mme Landry. 

Clarence-Rockland

Dans la Cité de Clarence-Rockland, le maire Guy Desjardins a officiellement déclaré l'état d'urgence sur le territoire de sa municipalité en fin de journée, jeudi.

Cette mesure permet à la municipalité d'obtenir de l'aide des gouvernements supérieurs tout en permettant de rendre les évacuations obligatoire pour des raisons de sécurité.

Selon le maire, plus de 15 000 sacs de sable ont été distribués mercredi et jeudi. « Comme tout le monde, on appréhende la pluie de la fin de semaine. On envisage de possibles évacuations », a précisé le maire. 

Des logements temporaires ont été réservés à l'hôtel River Rock Inn et un centre d'accueil a été aménagé à l'aréna de Clarence Creek.  

Plusieurs résidents ont offert leur aide aux résidents touchés, notamment sur la rue Voisine. Le restaurant Jumbo Pizza a offert de la pizza gratuitement aux bénévoles et aux sinistrés. 

« Il y a une belle entraide et plusieurs organisations sont venues aider à remplir des sacs. La situation va aussi bien qu'elle peut aller », a indiqué le mair. 

Le niveau de l'eau augmente constamment, dans les Comtés unis de Prescott et Russell. Dans le canton de Champlain, c'est le cas dans les secteurs des rues Dufour et Montpetit, de même qu'au camping Larochelle à L'Orignal. 

Les riverains du canton d'Alfred et Plantagenet sont avisés de rester à l'écart des cours d'eau où les berges pourraient être instables.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer