Cent mètres pour la persévérance scolaire

Steve O'Brien aux côtés d'une statue de Terry... (Courtoisie)

Agrandir

Steve O'Brien aux côtés d'une statue de Terry Fox.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour une deuxième année consécutive, le coureur Steve O'Brien invite les écoles et clubs jeunesse à participer au Relais national pour la jeunesse.

Lancé en 2016 par la Fondation Steve O'Brien, le Relais vise à sensibiliser les jeunes à l'importance de la persévérance scolaire. La réussite des jeunes à l'école est un des souhaits les plus chers pour l'ancien athlète olympique de Lachute, rencontré par Le Droit. 

« On veut que les jeunes sachent ce qu'est la persévérance, et pourquoi il est important de rester à l'école. On sait très bien qu'aujourd'hui, si nous n'avons pas de diplôme, les portes demeurent fermées », a fait valoir l'athlète local. Pour participer au Relais, les écoles ou clubs participants doivent désigner une journée durant les mois d'avril ou de mai.

Le jour du relais, chaque jeune participant doit franchir une distance de 100 mètres de la façon qu'il le désire soit marchant, en courant, en sautillant. Les jeunes peuvent également être créatifs et parcourir la distance en dansant ou à cheval sur un autre. Les participants doivent relayer un bâton. La distance totale est ensuite comptabilisée », explique Steve O'Brien. 

Dons

Les jeunes participants sont invités à remettre un don minimum de 1 $ à la Fondation Steve O'Brien. Des fonds recueillis, 90 % seront réinvestis dans l'école ou l'organisme participant pour des projets divers. Les sommes restantes seront remises à la Fondation pour des besoins futurs dans les écoles ou organismes jeunesse, à travers le Canada.

L'année passée, des centaines de jeunes à travers le Canada, et même en Afrique du Sud, ont participé, récoltant près de 37 000 km. Cette année, la fondation aimerait dépasser les 50 000 km. 

Inspirer la persévérance

C'est après avoir traversé le Canada à l'aide de 12 moyens de transport non motorisé, en 2015, que Steve O'Brien a eu l'idée d'une activité de motivation pour les jeunes. Tout comme le message d'espoir de son idole, Terry Fox, le coureur local souhaitait que le message de persévérance continue de circuler.

« Quand j'ai terminé ma traversée, je voulais qu'il y ait une continuité. C'est à ce moment que mon équipe et moi avons créé le Relais national pour les jeunes », explique Steve O'Brien.

Comme sa spécialité est la course à relais, il tenait à l'utilisation du témoin dans l'activité. 

« Pour moi, le témoin est un symbole d'équipe. Quand je courais le relais en équipe, je sentais que j'étais invincible parce que je courais pour mon équipe et mon pays. Je faisais partie de quelque chose, et c'est quelque chose dont les jeunes ont besoin aujourd'hui, soit de se sentir importants. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer