285 000 $ pour le transport en commun

Sur la photo, on reconnaît Grant Crack, député... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Sur la photo, on reconnaît Grant Crack, député provincial de Glengarry-Prescott-Russell; Guy Desjardins, maire de la Cité de Clarence-Rockland; Pierre Leroux, maire de Russell et Francis Drouin, député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Cité de Clarence-Rockland et la municipalité de Russell recevront du financement totalisant 285 000 $ des gouvernements provincial et fédéral pour des projets lié au transport en commun.

Les députés fédéral et provincial de Glegarry-Prescott-Russell, Francis Drouin et Grant Crack, en ont fait l'annonce, vendredi à Embrun. Les deux municipalités ont proposé au total six projets qui font partie des quelque 79 projets approuvés en Ontario dans le cadre du programme de Fonds pour les infrastructures du transport en commun (FITC). 

« Ces investissements permettront entre autres la modernisation et l'amélioration des infrastructures existantes de transport en commun tout en améliorant le service, la sécurité et l'accessibilité », a affirmé le député fédéral, Francis Drouin. 

La Cité de Clarence-Rockland recevra 200 000 dollars du FITC pour le pavage de stationnement incitatif pour les usagers du service d'autobus CR-Transpo.

Il est entre autres questions du pavage et l'agrandissement du stationnement situé à proximité des bureaux municipaux situés sur la rue Laurier.

Le pavage d'un sentier pédestre donnant accès à un abribus est également prévu. 

« Ces deux projets feront en sorte que les usagers du service de transport en commun CR-Transport pourront avoir accès à nos autobus de façon plus sécuritaire », a fait valoir le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins. Celui-ci a évoqué le projet d'élargissement de la route 17/174 qui doit également passer par l'amélioration des infrastructures de transport en commun existant. 

La municipalité de Russell obtiendra un montant de 85 000 $ qui servira notamment à financer une étude de faisabilité en vue d'identifier les besoins pour la connexion éventuelle du réseau de transport de Russell à celui  d'Ottawa dans le sillage de l'arrivée du train léger.

La somme servira également à financer l'installation d'un réseau sans fil à bord des autobus et à l'asphaltage de certains stationnements incitatifs. 

« Ces fonds vont nous permettre d'améliorer la qualité de vie de notre communauté grâce à des services efficaces », a affirmé le maire de Russell, Pierre Leroux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer