CUPR: gaz naturel et énergie à l'ordre du jour

Le président des CUPR, Garyu Barton... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Le président des CUPR, Garyu Barton

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'expansion du gaz naturel et l'augmentation de la capacité électrique figuraient en tête de liste pour les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) lors la conférence de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario (AMRO) qui s'est conclu mardi, à Toronto.

Ces dossiers traînent depuis des lunes sur la table des municipalités de l'Est ontarien. «Comme d'habitude, on cherche de l'argent partout, a confié Gary Barton, président des CUPR. On amène nos dossiers devant la province, mais on ne sait jamais ce que l'avenir va nous apporter».

Coûts énergétiques

Pour l'Est ontarien, l'expansion du gaz naturel se traduirait par des baisses substantielles des coûts énergétiques, notamment pour le secteur agricole.

La province a d'ailleurs annoncé en début de semaine un investissement de 100 millions $ afin d'étendre le service de gaz naturel dans les communautés rurales. 

«On ne sait pas encore comment et si cet argent va être dépensé. Mais on va espérer que ça va aider notre situation, parce qu'on a beaucoup de familles des secteurs ruraux qui aimeraient avoir le gaz naturel», explique M. Barton. 

L'avenir économique de l'Est ontarien dépend également d'une augmentation de la capacité énergétique, qui assurerait l'expansion des entreprises comme la Fromagerie Saint-Albert, la ferme laitière Skotidakis, ainsi que le parc aquatique Calypso.

Station de police

Le maire de la Cité de Clarence-Rockland était également au rendez-vous. Guy Desjardins souhaitait notamment discuter du projet de station de police. 

Clarence-Rockland souhaite obtenir un appui financier de la province, afin d'inclure une telle infrastructure dans sa nouvelle caserne de pompiers.. 

«On va voir ce qui en est. Je ne sais pas si ça va se faire, mais le temps va nous le dire», a souligné M. Desjardins.

Selon lui, la Cité de Clarence-Rockland est en droit de s'attendre à une réponse positive, alors que la Ville de Hawkesbury obtiendra du financement pour reconstruire sa station de police. 

Des discussions sur l'élargissement à quatre voies de la route 17/174 ont également eu lieu.

Or, des décisions sont toujours attendues dans ce dossier notamment en ce qui a trait à la participation de la Ville d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer