Budget sans surprise à Hawkesbury

Le budget de la Ville de Hawkesbury sera... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Le budget de la Ville de Hawkesbury sera adopté vers la fin du mois de février.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les contribuables de Hawkesbury ne doivent pas s'attendre à une hausse importante de leur compte de taxes en 2017. Dans le cadre de son processus budgétaire, qui se poursuivait lundi soir, le conseil municipal a demandé à l'administration de travailler avec une hausse provisoire de 2 % du taux de taxe.

« On a suggéré une hausse jusqu'à 2 %, mais ce n'est pas coulé dans le béton. On va essayer autant que possible de couper où on peut et aller chercher des revenus », a affirmé la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois.

La hausse de taxe pourrait même être moins importante puisque la municipalité devrait générer un surplus dépassant 200 000 $ à la fin de l'exercice financier de 2016. Selon le trésorier, Philippe Timbers, le conseil pourrait limiter à 1 % la hausse en 2017.

Selon M. Timbers, le budget de 2017 devrait se faire dans la continuité.

« C'est un budget stable. On se maintient au niveau des dernières années. Il n'y aura pas de changement majeur en ce qui a trait au taux de taxe, et les citoyens, en général, ne verront pas de grande différence dans leurs frais d'eau et d'égout », a souligné M. Timbers.

Les grandes pressions budgétaires sont exercées notamment par les hausses de salaire de l'ordre de 1,7 % prévues à la convention de même que la hausse habituelle de près de 4 % des coûts de l'électricité, explique le trésorier.

En contrepartie, la Ville réalisera des économies de plus de 400 000 $ au chapitre du service de police.

Selon M. Timbers, la municipalité devrait générer un surplus de 200 000 $ à la fin de l'exercice financier de 2016 ce qui pourrait se traduire par une hausse limitée à 1 % selon le souhait du conseil.

Immobilisations

Pour 2017, le budget des dépenses en immobilisation s'élève à plus de 5 millions $ dont un peu plus de la moitié est réservée à la voirie.

Un montant de 615 000 $ est prévu entre autres pour des travaux d'asphaltage. Une grande part de cette somme ira au boulevard Cécile.

La municipalité espère obtenir une somme de plus de 970 000 $ en octroi du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées de l'Ontario afin d'effectuer des travaux sur les rues Régent et Bon Pasteur. De fait, en 2017, la Ville espère obtenir plus de 1,9 million $ en subventions pour des dépenses en immobilisations.

Les discussions budgétaires se poursuivent cette semaine et la semaine prochaine. Le conseil prévoit adopter le budget vers la fin du mois de février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer