Guy Lafleur contre la légalisation de la marijuana

Guy Lafleur s'est prononcé contre la légalisation de... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Guy Lafleur s'est prononcé contre la légalisation de la marijuana lors du lancement du programme IMPACT.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Guy Lafleur aimerait que le gouvernement de Justin Trudeau reconsidère l'adoption éventuelle d'une loi légalisant la marijuana.

C'est ce que l'ex-joueur vedette du Canadien de Montréal a fait savoir lors de son passage à Clarence-Rockland, samedi, pour participer au lancement du programme francophone de prévention IMPACT, présenté à la salle de spectacle Optimiste.

« C'est malheureux que le premier ministre ne soit pas ici, parce qu'avant de légaliser le pot, s'il avait vu la dernière scène peut-être qu'il aurait changé d'idée » a lancé la légende du hockey aux spectateurs.

Le programme IMPACT comprenait une série de scènes, jouées par des élèves de l'école secondaire catholique L'Escale, démontrant les dangers liés à la consommation de drogue. Les scènes étaient entrecoupées de présentations de la part d'intervenants de divers service d'aide.

Ils étaient plus d'une centaine de personnes, parents et enfants, qui ont été témoins d'un événement tragique, soit la mort d'une élève des suites d'une surdose. « J'espère que les jeunes qui ont vu la présentation vont vite réaliser où la drogue peut t'amener », a commenté Martine Lepage, spectatrice et parent de deux enfants.

L'atmosphère a également vite changé lorsqu'à la dernière scène on a apporté un cercueil.

« C'est quelque chose de vraiment intéressant et ça donne un impact », a affirmé M. Lafleur. Celui-ci ajoute que pour éviter de sombrer dans la drogue, il est important de se fixer des buts.

« Pour moi, le sport m'a vraiment aidé à me concentrer tout en me fixant des buts. C'est important d'avoir des buts dans la vie, et même si on ne les atteints pas, on s'en fixe d'autres », a-t-il souligné.

M. Lafleur a également évoqué les problèmes de consommation de drogue de l'un de ses fils, Marc.

« Ce n'est pas facile en tant que famille de vivre ces conditions-là et ce n'est pas facile pour l'enfant. Aujourd'hui, mon fils consomme encore, mais moins. Il va de mieux en mieux. Il a éliminé des personnes dans son entourage qui n'étaient pas bonnes pour lui », a affirmé M. Lafleur

Un nouvel outil

Né de l'idée de Jean-Marc Lalonde, le programme francophone IMPACT en est à ses premiers balbutiements. L'objectif, selon M. Lalonde, est d'en faire un programme offert partout en province.

« On va le développer ici à L'Escale et mon objectif et de l'avoir au niveau provincial. Des démarches sont entreprises pour incorporer le programme pour bénéficier des subventions gouvernementales », a laissé entendre M. Lalonde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer