Des questions restent à Saint-Bernardin

Le projet Champs de l'Est installerait un maximum... (Archives, La Presse)

Agrandir

Le projet Champs de l'Est installerait un maximum de dix éoliennes qui pourraient alimenter quelque 10 000 résidences.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les promoteurs d'un projet de parc éolien redoublent d'efforts afin de convaincre la communauté de Saint-Bernardin des retombées positives de leur projet en organisant deux journées d'information dans l'Est ontarien.

« Il reste encore plusieurs questions en suspens. Notre objectif, c'est de faire de l'éducation et de fournir le plus d'information sur les projets éoliens basés sur des données scientifiques », explique Lucas Reingler, gestionnaire du projet Champs de L'Est, autrefois appelé Parc éolien Gauthier.

En mars dernier, la compagnie Renewable Energy Systems a obtenu le feu vert pour un parc éolien, dans le cadre du Programme d'approvisionnement de grands projets d'énergie renouvelable de l'Ontario. Au départ, le projet proposait 15 éoliennes à Saint-Bernardin. Maintenant, il prévoit installer un maximum de dix éoliennes hautes de 120 mètres, pouvant produire environ 32 mégawatts d'électricité, de façon à alimenter quelque 10 000 résidences.

« On est vraiment au début du processus d'approbation. On doit réaliser des études environnementales, archéologiques, de même que des études d'ingénierie pour voir exactement quel modèle d'éoliennes on va mettre en place. Il n'y a rien de défini pour l'instant », explique Lucas Reingler, gestionnaire du projet.

Depuis l'approbation du projet, l'entreprise a cogné à de nombreuses portes dans le village de Saint-Bernardin. La question des avantages pour la communauté a été souvent posée, précise M. Reingler.

« Beaucoup de gens pensent que ce n'est qu'une petite portion de gens qui vont profiter des retombées des éoliennes, alors que ce n'est pas le cas », a fait valoir M. Reingler, soulignant notamment qu'une somme d'environ 30 000 $ sera versée à la municipalité chaque année pendant 20 ans pour des projets de développement durable.

Les projets de parcs éoliens ont fait couler beaucoup d'encre depuis l'été 2015. Le mouvement d'opposition Sauvons La Nation dans l'Est ontarien poursuit toujours ses efforts afin d'empêcher l'installation des éoliennes dans la région. 

Des sessions d'information auront lieu mardi, au Centre Communautaire de Vankleek Hill, ainsi que jeudi, au Centre communautaire Calédonia de Saint-Bernardin, toujours de midi à 16 h et de 18 h à 21 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer