La «côte abattoir» à vendre sous peu?

La conseillère municipale Johanne Portelance estime que le... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

La conseillère municipale Johanne Portelance estime que le terrain pourrait être vendu pour le transformer en quartier résidentiel. L'idée d'un parc municipal est aussi évoquée.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ville de Hawkesbury pourrait bientôt se départir du terrain de la « côte abattoir ». Le conseil municipal a donné, lundi, le feu vert pour procéder à une étude environnementale pour déterminer l'état du terrain riverain longeant la rue Principale dans l'est de la ville.

La Ville dépensera environ 10 000 $ afin d'embaucher une firme qui mènera l'étude en deux phases. La première phase devrait débuter cette année et établira l'historique du site en question. La deuxième phase, qui serait complétée l'an prochain, consistera en l'analyse d'échantillons provenant du sol.

« Le but est évidemment de connaître la valeur de ce terrain. Ensuite, il faut savoir s'il est développable », a précisé Manon Belle-Isle, directrice du service d'urbanisme.

La Ville est devenue propriétaire du terrain vers les années qui ont suivi la construction du barrage de la Centrale de Carillon en 1962.

Le terrain a été fréquemment utilisé notamment durant la saison froide pour la glissade jusqu'à ce que celle-ci soit interdite récemment. Le site aurait également été utilisé comme lieu d'entreposage de matériaux de construction.

« On ne sait pas ce qu'il y a en dessous, a affirmé la conseillère Johanne Portelance. Je me souviens qu'il y avait eu des déchets à cet endroit. On ne peut pas vendre un terrain sans savoir ce qu'il cache ».

Pour l'instant, le conseil ne s'avance pas sur l'utilisation qu'elle souhaiterait du site. Selon Mme Portelance, il est toutefois possible que le terrain soit vendu possiblement pour le secteur résidentiel. L'idée d'un parc municipal a également été entendue.

« C'est un terrain intéressant par sa position près de la rivière. Ça pourrait être intéressant pour les entrepreneurs », a fait valoir Mme Portelance.

Feux de circulation sur la rue Tupper

C'est au printemps prochain que des feux de circulation seront installés à l'intersection de la rue Tupper et de la route 17.

C'est ce qu'a annoncé la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, lundi. La municipalité voisine, le canton de Champlain, a accepté de payer le quart du coût total, soit 50 000 $, tout comme la ville de Hawkesbury. Les Comtés unis de Prescott et Russell fourniront plus de 100 000 $.

L'installation de feux de circulation presse à cet endroit en raison d'accrochage et des collisions fréquentes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer