La paroisse St-Bernard célébrera ses 150 ans

Les membres du comité du 150e de la... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Les membres du comité du 150e de la paroisse St-Bernard de Fournier, soit Christiane Levac, Roxanne Ryan, l'abbé Pascal Nizigiyimana, Diane Nisbet, et Sylvia Levac.

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Confédération canadienne ne sera pas la seule à fêter ses 150 ans, en 2017. La paroisse St-Bernard de Fournier, dans la municipalité de La Nation, soufflera elle aussi ses 150 bougies l'an prochain.

« On se prend d'avance pour créer un engouement et préparer les gens à ce qui s'en vient l'an prochain », a lancé mardi la présidente du comité du 150e, Roxanne Ryan, en présence du curé de la paroisse, l'abbé Pascal Nizigiyimana.

La mission de Fournier a été établie en 1855. À l'époque, un curé provenant de Curran célébrait les messes dans des résidences. En 1859, un citoyen de l'endroit, Bernard Lemieux, a fait don d'un terrain de huit acres et a érigé une chapelle à ses frais. C'est notamment pour reconnaître sa généreuse contribution qu'elle a pris le nom de St-Bernard.

L'église telle qu'elle se dresse aujourd'hui a été construite en 1867. À l'époque, la pierre a dû être transportée de Saint-Bernardin par traîneau, pendant la saison froide. Trois hivers ont été requis afin d'amasser suffisamment de pierre. La construction aura finalement coûté quelque 40 000 $. 

Retour en 1867

Les célébrations débuteront officiellement le 21 janvier prochain, avec une messe, suivie d'un souper et d'une soirée à l'ancienne. Les participants seront invités à se vêtir comme en  1867. « Pour le début de notre année de célébrations, on a décidé de retourner à nos humbles débuts avec cette soirée d'antan. On espère voir plusieurs personnes habillées comme dans le temps », a souligné Mme Ryan.

Le comité du 150e entend notamment faire un clin d'oeil à l'époque où la culture du houblon était florissante dans la région de Fournier. Les citoyens seront invités à se procurer une pousse de houblon, pour ensuite récolter le plan. Une bière artisanale, la Fournier 150, sera produite à partir de ces récoltes.

La communauté pourra se procurer un album souvenir relatant les faits historiques de la région de Fournier. Le livre de 300 pages, avec photos d'époque, sera publié à l'hiver 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer