Le budget du sentier récréatif amputé

Le budget du sentier récréatif a été décimé... (123RF)

Agrandir

Le budget du sentier récréatif a été décimé de plus de la moitié pour l'an prochain.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'objectif des maires des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) de limiter à 2 % la hausse de taxes pour 2017 a fait une victime : le budget du sentier récréatif a été décimé de plus de la moitié pour l'an prochain, passant de 240 000 à 100 000 $.

C'est le président des CUPR, Guy Desjardins, qui a suggéré cette réduction, après que la Corporation du sentier récréatif ait indiqué être en mesure de fonctionner avec un budget réduit. Selon M. Desjardins, les 140 000 $ ainsi économisés serviront mieux les besoins de la voirie. « C'est plus important d'arranger nos chemins qu'un sentier qui n'est pas très utilisé », dit-il.

Le maire d'Alfred-Plantagenet, Fernand Dicaire, s'oppose à la diminution du budget du sentier, qu'il perçoit comme un outil touristique important. « La piste cyclable est un outil de tourisme dans lequel on a investi beaucoup », dit-il, ajoutant que les coûts d'entretien pourraient être réduits en interdisant l'accès aux motoneiges. 

Présentement, les CUPR louent la piste de 72 km à la compagnie ferroviaire VIA Rail. Le bail de location doit prendre fin en 2020, mais le conseil souhaite le prolonger pour une vingtaine d'années.

Les économies de 140 000 $ générées par la cure minceur du budget du sentier récréatif seront essentiellement réinvesties dans la réfection du chemin de comté 23, qui recevra 130 000 $. Le reste du montant sera remis aux Services communautaires de Prescott et Russell.

Le budget final des CUPR sera déposé le 23 novembre prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer