Russell maintient sa hausse à 1,5%

Le maire du canton de Russell, Pierre Leroux... (Martin Brunette, Le Droit)

Agrandir

Le maire du canton de Russell, Pierre Leroux

Martin Brunette, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les budgets annuels du canton de Russell se suivent et se ressemblent alors que pour une troisième année de suite, les contribuables verront leur compte de taxes augmenter de 1,5 % l'an prochain. Pour une maison d'une valeur moyenne de 316 000 $, il s'agit d'une augmentation de 44 $.

Adopté lundi par le conseil municipal, le budget 2017 du canton de Russell prévoit des revenus supplémentaires de près de 400 000 $ en impôt foncier, dont plus de 243 000 $ proviennent de la croissance anticipée en raison de l'arrivée de nouvelles industries et résidences. Pour le maire de Russell, Pierre Leroux, le budget pour 2017 est marqué du sceau de la prudence.

« L'augmentation de 1,5 % servira essentiellement à boucler le budget des dépenses en immobilisations. La croissance de Russell permet encore de financer le budget de fonctionnement. C'est une augmentation très raisonnable », a fait valoir M. Leroux.

Les contribuables dont la résidence est branchée au service d'eau et d'égout verront leur compte d'eau diminuer de 411 à 350 $ par année, ce qui représente une baisse de 14,8 %. Les frais pour les égouts augmenteront de 350 à 366 $, une hausse de 4,5 %, et les frais pour la consommation d'eau passeront de 2,45 $ à 2,54 par mètre cube d'eau. À la fin, les usagers bénéficieront d'une baisse d'environ 45 $.

Selon le maire, un gel de l'impôt foncier ne constitue pas une bonne solution dans le contexte actuel.

« Il y a des municipalités qui vont garder leur taux de taxe bas, mais ça peut nuire à l'entretien des infrastructures. Nous, on fait la maintenance et on parvient à garder les taux bas. Évidemment, on ne peut réaliser tout ce qu'on voudrait avec 1,5 % d'augmentation », a expliqué M. Leroux.

Au chapitre des dépenses en immobilisations, plusieurs travaux seront effectués principalement sur les infrastructures routières de la municipalité. D'importants travaux de réfection seront effectués entre autres sur la rue King à Limoges, au coût d'environ 200 000 $. Il y aura aussi des travaux sur une partie de la rue St-Pierre ainsi que sur un tronçon de la rue Hamilton. À cela s'ajoutent des travaux d'amélioration aux trottoirs et d'entretien des arénas.

Plusieurs nouvelles routes seront également construites dans le parc industriel.

Le projet du dôme sportif ne fait pas partie du budget d'immobilisations de Russell en 2017, le conseil municipal souhaitant obtenir auparavant un rapport détaillé du plan financier. Actuellement, le projet est évalué à près de 2,5 millions $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer