Consultation budgétaire peu populaire à Casselman

Le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine... (Martin Brunette, Archives LeDroit)

Agrandir

Le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine

Martin Brunette, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La consultation publique sur le budget 2017 du village de Casselman n'a attiré qu'une poignée de résidants, mardi soir.

L'exercice devait permettre aux citoyens de proposer des idées et d'exprimer leurs souhaits dans le cadre de la préparation du prochain budget de la municipalité.

C'est une situation qu'a notamment déplorée le maire, Conrad Lamadeleine devant à peine six participants.

« Il y en peu qui viennent, mais qui devraient parce qu'ils ont de très bonnes idées. Je pense qu'il faudrait se forcer à travailler ensemble », a souligné le maire.

De plus, deux conseillers, Marcel Cléroux et Michel Desjardins, étaient absents.

De leur côté, les participants ont critiqué le format de la rencontre soulignant qu'aucun chiffre du budget 2017 n'était disponible.

« Là, on avance dans le vide parce qu'on n'a pas les prévisions au budget. Avant d'arriver avec des idées, il faut savoir ce que chaque département prévoit dans son budget », a affirmé Léo Gagnon.

Le budget préliminaire sera présenté le 21 novembre prochain et son adoption est prévue le 10 janvier 2017.

Les citoyens peuvent toujours faire parvenir leurs suggestions à la municipalité d'ici là.

Les quelques participants ont malgré tout offert des suggestions. Le résident Léo Gagnon souhaiterait voir une amélioration des pancartes qui annoncent la municipalité.

« Les pancartes s'effritent et on n'y voit pratiquement plus rien. C'est un désastre. En ayant des belles pancartes, ça donnerait une belle visibilité au village », a suggéré M. Gagnon, précisant que les pancartes sont vues par près de 8000 passants par heure sur l'autoroute 417.

Pour sa part, le maire aimerait aller plus loin. Il aimerait voir une meilleure promotion à l'extérieur du village.

« On avait déjà par le passé un budget de promotion. On faisait la promotion du village même à Montréal. Il n'y a aucune promotion du village qui se fait à l'extérieur », a affirmé M. Lamadeleine.

Augmentation de taxe

Par ailleurs, le directeur général, Daniel Gatien, précise qu'il travaillera avec l'objectif d'une augmentation d'environ 2 % de la taxe municipale lors de la préparation du prochain budget.

« Aucun doute qu'on va essayer de maintenir ce qu'on avait l'an dernier. On espère augmenter également nos dépenses en immobilisation », a affirmé M. Gatien. Il ajoute que contrairement au budget précédent, celui-ci sera moins affecté par des pertes de revenus engendrées par des baisses d'octrois de la province et du fédéral l'an passé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer