De mauvaises nouvelles pour Jonathan Pitre

Le jeune Jonathan Pitre se repose aux côtés... (Courtoisie)

Agrandir

Le jeune Jonathan Pitre se repose aux côtés de sa mère Tina Boileau.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le petit héros de Russell, dans l'Est ontarien, Jonathan Pitre, rencontre actuellement un obstacle de taille dans sa route vers une meilleure qualité de vie.

Atteint de l'épidermolyse bulleuse - une rare maladie de peau qui rend cette dernière excessivement sensible -, l'adolescent s'est rendu au Minnesota pour subir un traitement expérimental qui comprend une greffe de moelle osseuse, de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Le traitement doit permettre à l'adolescent d'améliorer sa qualité de vie, ainsi que la longévité de celle-ci.

Malheureusement, la greffe de moelle osseuse n'a pas réussi. Affaibli par le traitement, Jonathan Pitre est actuellement en convalescence dans l'espoir de reprendre des forces.

«Le plan pour l'instant est de ramener Jonathan à l'état de santé qu'il avait avant d'arriver, a expliqué mardi la mère du garçon, Tina Boileau, sur sa page Facebook. Jonathan et moi avons convenu de tenter une seconde greffe. Cependant, cela dépendra de la façon dont son corps récupérera de celle-ci.»

Toujours selon Mme Boileau, elle devra déposer une nouvelle demande à Santé Canada pour recevoir du financement pour cette procédure médicale. D'ailleurs, entre trois et six mois devront s'écouler avant qu'une seconde greffe soit tentée.

«On a plusieurs questions qui demeurent sans réponse, mais ce qui est certain, c'est que nous n'avons pas fait tout ce chemin pour jeter l'éponge.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer