Poules, poussins et réponses aux questions

Claude Bouchard préside le Regroupement avicole de l'est... (Courtoisie)

Agrandir

Claude Bouchard préside le Regroupement avicole de l'est de l'Ontario.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que Gatineau s'apprête à lancer l'an prochain un projet pilote pour autoriser les petits élevages de poules en milieu urbain, Claude Bouchard, de Clarence Creek, lui-même un passionné des oiseaux, lance une invitation aux voisins québécois qui aimeraient en apprendre davantage sur l'aviculture.

L'encan automnal de vente, d'achat et d'échange d'oiseaux aura lieu le 1er octobre prochain, à Saint-Pascal-Baylon, à l'initiative du Regroupement avicole de l'est de l'Ontario, un organisme présidé par M. Bouchard.

«Je lance une invitation à tous les intéressés, les familles et particulièrement les gens de Gatineau à venir faire un tour. Un encan d'oiseaux est l'occasion idéale pour venir chercher de l'information ou en apprendre davantage sur la façon de se procurer les oiseaux et les coûts qui s'y rattachent», fait valoir M. Bouchard.

Une vingtaine d'éleveurs seront sur place pour répondre aux questions. Plus de 800 oiseaux de différentes variétés seront également présentés et mis en vente.

Les bienfaits de la poule

Claude Bouchard était ravi d'entendre parler du projet de la Ville de Gatineau. Selon lui, permettre la possession de poules en milieu urbain ne peut être que bénéfique.

«J'encourage toutes les villes à donner accès aux poules, dit-il. Il y a toujours cette fierté de produire sa propre nourriture, en parlant des oeufs que tu as récoltés toi-même dans ta cour arrière. C'est un retour aux sources, et on en a certainement besoin aujourd'hui.»

Depuis une quinzaine d'années, M. Bouchard se spécialise dans l'élevage de diverses espèces d'oiseaux. Aujourd'hui, il prend soin de quelque 300 oiseaux, comme des faisans, des paons, des dindons, des cailles, des pintades et plusieurs poules.

«Quand ça vient à la poule, c'est un animal indépendant et assez facile à élever.» 

La poule aurait également un effet thérapeutique, ajoute M. Bouchard. Selon lui, cet oiseau peut créer un environnement relaxant et apaise même les enfants hyperactifs.

L'encan automnal d'oiseau du Regroupement avicole de l'est de l'Ontario se tiendra le 1er octobre, de 8h à 15h30, au centre récréatif Ronald-Lalonde de Saint-Pascal Baylon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer