Les élus de Hawkesbury souhaitent une hausse de moins de 2%

Le conseil municipal de Hawkesbury a demandé à... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le conseil municipal de Hawkesbury a demandé à son service des finances de limiter toute augmentation de taxe à 2%.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseil municipal de Hawkesbury demande à son service des finances de jongler avec une augmentation de taxe ne dépassant pas 2%. C'est la recommandation faite par le conseiller Michel Thibodeau, lundi soir, alors que la Ville se mettra bientôt à table pour son prochain budget.

Selon M. Thibodeau, la municipalité pourrait ne pas s'appuyer sur l'augmentation de la valeur des propriétés dans les années à venir. De faibles hausses seraient plutôt à prévoir.

«Je ne m'attends pas à de grosses augmentations au niveau de l'évaluation municipale pour l'année 2017 et les années à venir. Les évaluations n'auront pas autant l'impact positif que par les années passées. Ça ne donne pas grand marge de manoeuvre à notre administration pour pouvoir travailler sur un budget», a fait valoir M. Thibodeau.

Celui-ci a donc proposé une hausse de 2% du taux neutre de taxe ce qui se traduirait par une augmentation d'environ 220 000$ de la réquisition municipale.

Une conseillère s'oppose

Une hausse de taxe ne fait cependant pas l'unanimité au conseil. La conseillère Johanne Portelance a pour sa part proposé de maintenir le même taux cette année.

«J'irais avec le même taux de taxe du revenu neutre pour les deux prochaines années. Je pense qu'on a surement fait des économies dans les différents services. Il va aussi y avoir plusieurs changements dans les départements, dont le départ de personnel», a souligné Mme Portelance.

La majorité du conseil a cependant voté contre la proposition de la conseillère.

Le trésorier municipal, Philippe Timbers, convient toutefois que la Ville fera des économies lors du prochain budget.

«C'est certain qu'il va y avoir certaines économies par exemple au niveau de la police où le montant devrait diminuer», a-t-il fait savoir.

M. Timbers prévient cependant que des hausses salariales sont à prévoir. De fait, environ le quart du budget de la Ville est consacré aux salaires. «Déjà en partant c'est une hausse de 1,7% qu'il faut prévoir», a précisé le trésorier.

À cela, le conseiller Michel Thibodeau ajoute les nouvelles assurances vie qui ont été votées. Des hausses majeures de primes d'assurance devront également être incluses au budget de fonctionnement en 2017.

«On devrait laisser une marge de manoeuvre devrait de 1,5% à 2% du taux du revenu neutre», a suggéré M. Thibodeau.

La majorité du conseil a appuyé cette proposition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer