Le feu détruit l'église de St-Isidore

Trois cents habitants de St-Isidore ont dû quitter... (Courtoisie, Mélanie Longtin)

Agrandir

Trois cents habitants de St-Isidore ont dû quitter leur demeure puisque les flammes étaient menaçantes.

Courtoisie, Mélanie Longtin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'église de St-Isidore, dans l'Est ontarien, a été la proie des flammes ce samedi.

L'incendie aurait débuté après le passage de violents orages en fin d'après-midi. L'église aurait été frappée par un éclair. Selon un Gilles Langevin, qui réside à quelques maisons de l'endroit, le tonnerre était si puissant qu'il a ressenti de légères vibrations dans sa maison. « Le feu a commencé par la tour, et là ça boucanait, raconte-t-il. Il devait y avoir une messe à 4h30, mais c'était devenu trop grave. »

Le Service des incendies de la municipalité de La Nation, dont fait partie le village de St-Isidore, a dû se débrouiller avec une partie de son personnel, qui a dû être divisé pour éteindre en même temps un feu dans une ferme. Des renforts sont toutefois venus d'autres villages.

Vers 21h, l'incendie à l'église s'était apaisé, mais des pompiers étaient toujours en train d'en arroser la façade.

Le toit, le clocher ainsi qu'une bonne partie de l'édifice s'étaient écroulés. Un large périmètre de sécurité avait été érigé autour de l'immeuble et des maisons voisines.

Près de 300 habitants du village d'environ 800 âmes ont dû quitter leur demeure. L'ordre d'évacuation a été levé peu après 20h. La majorité des résidents ont pu réintégrer leur domicile, à l'exception de quelques familles dont les maisons n'étaient pas encore prêtes à les accueillir à nouveau.

Inaugurée en 1879, l'église avait atteint les 137 ans. Sa perte est totale. «C'est de valeur, c'est terrible, mais au moins, personne ne s'est fait mal», s'attriste le maire de la municipalité de La Nation, François St-Amour, qui était en voyage au moment des événements.

«Pour St-Isidore, l'église, c'est l'âme du village, c'est le coeur du village, se désole le conseiller municipal Marcel Legault. Je connais les gens de St-Isidore; ce sont des gens fiers, et ils vont probablement rebâtir leur église. C'est sûr qu'on va se prendre en main.»

La messe de ce dimanche sera déplacée dans le village voisin de Fournier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer